1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : Anne Hidalgo prendra une décision sur sa candidature "à l'automne"
1 min de lecture

Présidentielle 2022 : Anne Hidalgo prendra une décision sur sa candidature "à l'automne"

Dans une interview au JDD publiée ce dimanche 2 mai, la maire de Paris a notamment confié ne pas être favorable à une primaire de la gauche pour la présidentielle 2022.

Anne Hidalgo, le 10 mars 2021
Anne Hidalgo, le 10 mars 2021
Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Sarah Belien & AFP

"Je trace ma route". Anne Hidalgo s'est exprimée dans une interview au Journal du Dimanche publiée ce dimanche 2 mai au sujet de la présidentielle qui arrive à grands pas. La maire de Paris s'est notamment dite contre une primaire pour porter un représentant de la gauche à l'élection présidentielle de 2022 et a précisé qu'elle se déciderait "à l'automne" quant à une éventuelle candidature.

Dans cet entretien accordé au JDD, Anne Hidalgo affirme clairement : "Je ne suis pas favorable à une primaire. Une primaire à l'américaine s'adresse à tout le corps électoral. En France, ce n'est pas la même logique : elle mobilise surtout les militants ou les sympathisants". Interrogée sur la réunion entre la gauche et les écologistes, cette dernière assure que c'était "une bonne initiative". "Nous avons beaucoup de travail devant nous. J'y prendrai toute ma part. Pour cela, je m'appuie sur un réseau de maires, par la plateforme 'Idées en commun', afin de faire germer des propositions", a précisé la maire de Paris.

Sur une possible alliance avec l'ensemble de la gauche, Jean-Luc Mélenchon compris, Anne Hidalgo répond : "L'aile gauche du Parti démocrate américain a bien fait corps pour permettre à Joe Biden de gagner !", témoignant également son "respect pour Yannick Jadot" qui, selon elle "travaille, avance, participe à l'enrichissement du débat".

En ce qui concerne sa possible candidature, la maire de Paris considère qu'"à l'automne, ce sera le moment de prendre une décision". Pour le moment, les dernières études d'opinion ne créditent Anne Hidalgo que de 10% des intentions de vote, sans qualification pour le deuxième tour.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/