1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : à un an du scrutin, Macron plus populaire qu'Hollande et Sarkozy à ce stade
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : à un an du scrutin, Macron plus populaire qu'Hollande et Sarkozy à ce stade

À un an de l’élection présidentielle, la cote de popularité d’Emmanuel Macron se stabilise à 39%, selon notre dernier baromètre BVA Orange RTL. Il s'agit d'un niveau supérieur à celle de ses prédécesseurs (31% pour Nicolas Sarkozy et 19% pour François Hollande à la même époque).

Emmanuel Macron, le 26 mai 2020
Emmanuel Macron, le 26 mai 2020
Crédit : Ludovic MARIN / POOL / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL

Alors qu’Emmanuel Macron achève sa quatrième année de mandat, sa cote de popularité se stabilise à 39%, selon notre baromètre BVA Orange, soit le même niveau que le mois dernier (39%) et qu’en mars 2020 (40%), au début de la crise sanitaire. 

Le président de la République se situe à un niveau plus favorable que ses deux derniers prédécesseurs. En avril 2016, François Hollande (qui ne s'était pas représenté) recueillait 80% d’opinions négatives, dont 50% de très mauvaises. Quant à Nicolas Sarkozy, il recueillait 66% de mauvaises opinions en avril 2011, dont 30% de très mauvaises

Dans le détail, Emmanuel Macron bénéficie toujours d’une popularité plus élevée chez les 65 ans et plus (43%) mais il a su regagner une certaine bienveillance auprès des jeunes (47% de bonnes opinions chez les 18-34 ans aujourd’hui) depuis la crise sanitaire. En revanche, l’écart est toujours important entre les foyers disposant des plus hauts revenus (49%) et les foyers modestes (27%). 

61% de Français excluent de voter Macron

Si dans l'entourage du chef de l'État le plan de bataille est prêt pour une candidature à sa réélection, celui-ci n'a encore pas fait part de ses intentions. Mas si tel était le cas, 39% des Français pourraient voter pour Emmanuel Macron. À l'inverse 61% l’excluent ; ce qui peut s'expliquer par un profond rejet des sympathisants LFI et RN de sa personne.

À lire aussi

Le Président bénéficie d’un socle électoral assez important chez ses électeurs de 1er tour de 2017 : 35% déclarent d’ores-et-déjà être certains de voter pour lui et 46% indiquent que c’est possible. Ils sont toutefois 19% à l’exclure, ce qui rappelle qu’environ un électeur sur cinq se montre déçu à son égard. 

Macron doit-il s'inquiéter de Philippe ?

L'ancien premier ministre voit sa cote d’influence progresser depuis le mois dernier : 45% des Français souhaitent qu’il ait davantage d’influence sur la scène politique à l’avenir (+4 points). Il creuse ainsi nettement l’écart en tête de notre palmarès, loin devant toutes les autres personnalités testées (Nicolas Hulot, en 2e position, n’est qu’à 34%).

 Édouard Philippe, actuellement en promotion de son livre, bénéficie de très bons résultats auprès des sympathisants LaREM (81%) mais aussi auprès des sympathisants de la droite (62%) et du PS (62%, 1e position, devant Anne Hidalgo à 45%). Cependant, il arrive en troisième position auprès des sympathisants LR, assez loin derrière Nicolas Sarkozy et Xavier Bertrand.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/