2 min de lecture Gouvernement

Pourquoi Bruno Le Roux a-t-il démissionné du gouvernement ?

ÉCLAIRAGE - Le ministre de l'Intérieur a présenté sa démission à François Hollande après les révélations de "Quotidien" sur les emplois de ses filles.

Bruno Le Roux, en Seine-Saint-Denis le 21 mars 2017
Bruno Le Roux, en Seine-Saint-Denis le 21 mars 2017
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Bruno Le Roux n'aura pas résisté à la polémique. Au lendemain des révélations de Quotidien, sur les emplois de ses filles, le ministre de l'Intérieur a décidé de présenter sa démission à François Hollande. "Ici en Seine-Saint-Denis, aujourd'hui comme hier et ces 20 dernières années, j'ai mis un point d'honneur à respecter la fonction de député et les devoirs qu'elle entraîne (...) J'ai adressé ma démission au président de la République François Hollande", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à Bobigny.

Lundi 20 mars, l'émission dirigée par Yann Barthès révélait que les deux filles de Bruno Le Roux avaient travaillé à ses côtés "alors qu'elles étaient lycéennes puis étudiantes". Une information confirmée par le principal intéressé : "Bien entendu, j'ai mes filles qui ont travaillé avec moi des étés, notamment, ou des périodes de vacances scolaires, mais jamais en permanence". Au total, les filles de celui qui était alors député de Seine-Saint-Denis, aujourd'hui âgées de 23 et 20 ans, auraient bénéficié de 14 et 10 CDD chacune sur les périodes des vacances scolaires entre 2009 et 2016. Les contrats cumulés atteindraient la somme d'environ 55.000 euros.

Protéger l'action gouvernementale

Si Bruno Le Roux ne dément pas les révélations de Quotidien, celui qui avait été nommé ministre de l'Intérieur le 6 décembre dernier affirme son "honnêteté dans les rapports humains comme dans tous les actes politiques". Selon lui, les contrats de ses filles "ponctuels et officiels", "correspondaient tous bien sûr à des travaux effectivement réalisés".

Après avoir rencontré François Hollande et Bernard Cazeneuve à l'Élysée ce mardi, Bruno Le Roux n'a pas tardé à quitter ses fonctions. Le bref ministre de l'Intérieur, qui assure "voir" et "entendre le débat" ainsi que les "mises en cause que suscitent ces contrats", a préféré mettre fin à ses fonctions assurant ne pas "pouvoir rester dans ce contexte". "Ma responsabilité est aussi de protéger l'action gouvernementale (...) Et même si cela ne concerne en aucun cas la mission que j'ai au ministère de l'Intérieur, je ne veux, à aucun prix, que ce débat fait d'amalgames puisse porter atteinte au gouvernement", a-t-il lancé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Bruno Le Roux François Hollande
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants