1 min de lecture SNCF

Perturbations à la SNCF : il y a "d'autres moyens de se faire entendre", selon Marine Le Pen

INVITÉE RTL - La présidente du Rassemblement national a réagi au mouvement des cheminots qui protestent contre la réforme des retraites. Ils ont "certainement raison sur le fond pas sur la forme", selon elle.

micro générique Le Grand Jury Benjamin Sportouch iTunes RSS
>
Le Grand Jury de Marine Le Pen Crédit Image : RTL /FREDERIC BUKAJLO / SIPA | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch édité par Cassandre Jeannin

Depuis vendredi 18 octobre, les cheminots exercent leur droit de retrait entraînant de nombreuses perturbations sur le trafic ferroviaire national. Le mouvement de protestation contre la réforme des retraites a pris les voyageurs de cours. Il est largement décrié notamment par le Premier ministre qui a évoqué "une grève sauvage". 
A la question "le droit de retrait est-il justifié ?", Marine Le Pen, invitée du Grand Jury RTL ce dimanche 20 octobre, estime que "sur le fond, les cheminots ont certainement raison (...) pas sur la forme". "Je suis sûre qu'il existe d'autres moyens pour se faire entendre", a confié la présidente du Rassemblement national, et "je les appelle à la solidarité avec les usagers". 

Le secrétaire d'État aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, a estimé que la SNCF pourrait prononcer des sanctions individuelles à l'encontre des cheminots. De même, le PDG de la compagnie ferroviaire, Guillaume Pepy, a annoncé son intention de saisir la justice pour faire reconnaître qu'il s'agissait d'une grève "surprise".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
SNCF Grève SNCF Réforme des retraites
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants