1 min de lecture Présidentielle 2022

Marine le Pen, "Plus forte qu'en 2017, mais aussi plus seule", selon Olivier Bost

ÉDITO - Olivier Bost analyse l'espace politique de Marine Le Pen. Elle profite de thèmes porteurs sans même qu'elle n'ait à se prononcer sur des solutions. Le terrain semble déblayé pour 2022.

L'Edito Politique - Olivier Bost L'Edito politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Marine le Pen, "Plus forte qu'en 2017,mais aussi plus seule", selon Olivier Bost Crédit Image : CLEMENT MAHOUDEAU / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Edito Politique - Olivier Bost
Olivier Bost
édité par Petit Biscuit

Ces derniers jours et dernières semaines ont profité à Marine Le Pen. Elle ne fait pas de faute et solidifie son discours. L'actualité lui est ultra-favorable : "Gilets Jaunes", débat sur le voile, immigration, l'inquiétude des attentats...

C'est un contexte où ses thèmes de prédilection se trouvent au centre des débats sans que la présidente du Rassemblement national n'ait nécessairement besoin d'y participer où d'apporter de solution. Il lui suffit de dire "je vous l'avais bien dit".

Il faut reconnaître une double habileté politique de Marine Le Pen. Elle capte des sujets que l'échiquier politique n'a pas senti ou a abandonné. Cela lui permet de rendre acceptable au yeux du grand public ce que le Front national a toujours dénoncé. 

La laïcité est une valeur historiquement défendue par la gauche. Marine Le Pen a, depuis plusieurs années, repris à son compte la défense de la laïcité, pour viser l'islam plus proprement que ne le faisait son père.

À lire aussi
Marine Le Pen au Parlement européen, le 13 juin 2019 à Bruxelles Présidentielle 2022
Marine Le Pen prépare la présidentielle de 2022 et le fait savoir

Sur la sécurité, l'identité, Marine Le Pen est sur son terrain de jeu. Elle soutient les "Gilets jaunes", mais dénonce les violences. Elle est contre le voile mais n'approuve pas l'altercation contre une mère voilée. Elle élargit son spectre avec le localisme : produire et consommer près de chez soi. 

Le terrain semble déblayé pour 2022. Marine Le Pen, après son naufrage en 2017 serait certainement meilleure dans un nouveau débat face à Emmanuel Macron. Ce qui ne veut pas dire qu'elle ne sera pas saisie de nouveau par le vertige du pouvoir. 

C'est ce que décrivent d'anciens proches : au second tour de l'élection, il n'y avait pas grand monde derrière elle pour gouverner et c'est ce qui l'a effrayé. Or, aujourd'hui, il y a encore moins de monde. Plus forte qu'en 2017 donc, mais aussi... plus seule.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2022 Marine Le Pen Immigration
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants