1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. ÉDITO - Nicolas Sarkozy : pourquoi une si mauvaise défense ?
2 min de lecture

ÉDITO - Nicolas Sarkozy : pourquoi une si mauvaise défense ?

Depuis qu'il n'est plus président, Nicolas Sarkozy ne cesse d'être impliqué dans des affaires judiciaires. Et il opte pour une stratégie d'attaque frontale des juges.

L'ancien président Nicolas Sarkozy avant une cérémonie d'hommage aux victimes du terrorisme à Paris, le 11 mars 2021.
L'ancien président Nicolas Sarkozy avant une cérémonie d'hommage aux victimes du terrorisme à Paris, le 11 mars 2021.
Crédit : Thibault Camus / POOL / AFP
Nicolas Sarkozy : pourquoi une si mauvaise défense ?
03:01
Nicolas Sarkozy : pourquoi une si mauvaise défense ?
03:01
Olivier Bost

Figurez-vous qu’il y a un mystère que je ne m’explique pas. Depuis qu’il a quitté l’Élysée, Nicolas Sarkozy est poursuivi par la justice. Dix ans de harcèlement, dit-il. Auditions, garde à vue, procès, condamnation, appel... Il a tout vu, tout connu.

Et ce que je ne m’explique pas c’est pourquoi après autant de déconvenues l’ancien Président ne change pas sinon de ligne de défense au moins de comportement. Pourquoi l’ancien avocat qu’il est, s’obstine-t-il à prendre de face tous les magistrats qu’il a en face de lui ?

Il a le droit de se défendre, bien sûr. Mais entre se défendre et prendre de haut les juges, se montrer arrogant… Ce n’est pas tout à fait la même chose. Et de toute évidence, cela ne lui réussit pas. D’autant que Nicolas Sarkozy est dans une stratégie d’affrontement totale.

Il utilise la salle d’audience pour railler les juges et la procédure. Il fait aussi, avant le procès, ou pendant les enquêtes, des passages dans les médias pour expliquer tout le mal qu’il pense du travail des juges. Souvenez-vous qu’il parlait des deux dames, les deux magistrates qui venaient de le mettre en examen. Les "deux dames", sans jamais les nommer. 

Si vous vous comportez mal vous avez toutes les chances de vous voir infliger une peine plus lourde

Olivier Bost
À écouter aussi

Nicolas Sarkozy mérite-t-il son traitement judiciaire ? Bien sûr, c’est une question légitime Mais voilà, pour avoir suivi des procès, en correctionnelle et aux assises - cela remonte un peu mais c’est universel - la vie est ainsi faite que face à un juge si vous vous comportez mal vous avez toutes les chances de vous voir infliger une peine plus lourde.

Dans le seul procès où il ne risque rien, le procès dit des "sondages de l’Élysée" où seuls ses anciens collaborateurs sont poursuivis, Nicolas Sarkozy, protégé par son immunité d’ancien Président, a choisi de refuser de témoigner. Et il se retrouve convoqué de force.

Son témoignage est nécessaire à la manifestation de la vérité, a expliqué le président du tribunal. Cela dit, Nicolas Sarkozy pourra continuer de faire sa forte tête, et dire, qu’il ne vient rien dire… Cela promet encore un peu de tension dans une salle d’audience.

Nicolas Sarkozy ne peut pas supporter les juges

Olivier Bost

Ce n’est pas délibéré de sa part, "il défend sa vérité", m’a expliqué l’un de ses proches. Tandis que plusieurs de ses amis m’ont confirmé sa détestation des juges. Il ne peut pas les supporter. Et ce n’est pas nouveau, vous le savez, puisqu’il les avait qualifiés de "petits pois" parce qu’ils se ressemblent tous. C’était lorsqu’il était Président.

Ses conseillers le suivent systématiquement dans ses stratégies de défense très offensives. Il a même en plus de ses avocats un conseiller en communication spécialement dédié pendant ses procès qui explique aux journalistes judiciaires ce qu’il faut comprendre de ce qui se passe. C’est un usage récent que l’on voit généralement plutôt dans des procès financiers.

Nicolas Sarkozy a fait de son combat en justice une croisade contre ce qu’il considère être une injustice. "Je ne baisserai pas la tête, je me battrai jusqu’au bout", s’est-il promis. L’ancien Président ira jusqu’au bout quitte à être toujours plus durement condamné dans son combat avec les magistrats.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/