2 min de lecture Nicolas Hulot

Nicolas Hulot : les coulisses d'un retour après 3 mois de silence

DÉCRYPTAGE - L'ancien ministre de la Transition écologique et solidaire n'a nullement l'intention de "disparaître des radars". Il entame donc son retour dans les médias.

Nicolas Hulot dément toute agression sexuelle
Nicolas Hulot dément toute agression sexuelle Crédit : AFP / STEPHANE DE SAKUTIN
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Une conversation téléphonique entre Emmanuel Macron et Nicolas Hulot. C'est le président de la République en personne qui a dévoilé cette information. En pleine mobilisation des "gilets jaunes", le chef de l'État a tenu à rappeler les mesures mises en place par le gouvernement pour aider les Français à amorcer une transition écologique comme la prime à la conversion. 

Il en a aussi profité pour rappeler être toujours en contact avec son ancien ministre de la Transition écologique et solidaire qui a démissionné fin août. "C'est un ami, un homme libre", qui "a démissionné pour des raisons personnelles que je respecte", a-t-il ajouté. 

Une déclaration qui intervient alors que Nicolas Hulot entame son retour sur le devant de la scène médiatique. En effet, il est l'invité de L'Émission politique de France 2, ce jeudi 22 novembre. 

À lire aussi
Nicolas Hulot et Emmanuel Macron, le 15 novembre 2017 Grand débat
Pour Nicolas Hulot, Emmanuel Macron "se contente d'acheter la paix sociale"

Faire entendre sa voix

Selon un sondage Odoxa, publié le 20 novembre dernier, Emmanuel Macron perd un point d'opinions favorables (32%) en novembre, comme Édouard Philippe (36%). Tandis que Nicolas Hulot reste la personnalité politique suscitant le plus de sympathie (45%). Près de la moitié des Français (46%) estime toutefois que l'ancien ministre aurait dû soutenir publiquement la taxation des produits pétroliers. 

Depuis sa démission, l'ancien ministre a fait "un gros break en famille à l'autre bout du monde", explique un proche dans Le Parisien. Dorénavant, Nicolas Hulot est de retour et compte bien le faire savoir. "Son ambition, ce n'est pas de disparaître des radars. Il ne veut pas regarder les trains passer et rester dans l'ombre", explique la rédactrice en chef de L'Émission politique.

Nicolas Hulot compte bien faire entendre sa voix. "Il a cette envie intacte de faire bouger les choses plutôt que de régler ses comptes", explique un de ses proches au journal. 

Des déclarations attendues sur la taxe carbone

Invité à l'antenne de RTL, Édouard Philippe avait d'ailleurs glissé que son ancien ministre n'aura aucune difficulté à "assumer" la taxe carbone, une "décision" à laquelle il a participé.
Ira-t-il jusqu'à une candidature en tête de liste des élections européennes ? "J’aurais bien aimé qu’il accepte de soutenir aux européennes des candidats convaincus d’une Europe écologiste et solidaire. Mais il est honnête, fidèle et légaliste. Il n’a jamais été contre Hollande, je ne pense pas qu’il sera contre Macron", déclare son ami Gérard Feldzer.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nicolas Hulot Gouvernement Écologie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795654253
Nicolas Hulot : les coulisses d'un retour après 3 mois de silence
Nicolas Hulot : les coulisses d'un retour après 3 mois de silence
DÉCRYPTAGE - L'ancien ministre de la Transition écologique et solidaire n'a nullement l'intention de "disparaître des radars". Il entame donc son retour dans les médias.
https://www.rtl.fr/actu/politique/nicolas-hulot-les-coulisses-d-un-retour-apres-3-mois-de-silence-7795654253
2018-11-22 06:51:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/iT7f5Zlg7IYkk7SWnWZY2A/330v220-2/online/image/2018/0208/7792182704_nicolas-hulot-dement-toute-agression-sexuelle.jpg