2 min de lecture Élections municipales

Municipales à Paris : l'appel téléphonique d'Agnès Buzyn qui surprend les électeurs

La candidate LREM a mené une opération massive et a téléphoné à 500.000 électeurs ce vendredi 13 mars, pour tenter de les convaincre de voter pour elle lors des élections municipales de ce dimanche 15 mars.

L'ex ministre de la Santé Agnès Buzyn.
L'ex ministre de la Santé Agnès Buzyn. Crédit : Christophe ARCHAMBAULT / AFP
Venantia
Venantia Petillault

"C'est Agnès Buzyn, candidate à la mairie de Paris, je vous remercie de prendre une minute pour écouter mon message." À deux jours des élections municipales, plusieurs électeurs assurent avoir reçu un message pré-enregistré par la candidate LREM à la mairie de Paris, Agnès Buzyn, ce vendredi 13 mars.

L'ex-ministre de la Santé enchaîne sur un long discours, dont la bande-son a été publiée sur Twitter, encourageant les électeurs à aller voter dimanche. "Comme l'a indiqué le président de la République hier soir, les élections municipales se tiendront bien à partir du dimanche 15 mars. Ce que je vous propose c'est que votre bulletin de vote soit utile. Qu'il serve à tourner la page une bonne fois pour toutes d'une politique qui n'a eu de cesse d'opposer les parisiens. Ceux de la rive gauche contre ceux de la rive droite, les vélos contre les voitures, les actifs contre les retraités".

Elle poursuit : "Nous devons apaiser cette ville. Notre projet, rendre les rues propres et sûres et faire de Paris une ville plus respirable, qui se prépare à l'urgence climatique et plus solidaire. Je ne suis pas une politicienne mais une professionnelle de l'intérêt général. Pour construire ce Paris, j'ai besoin de votre soutien dès le premier tour. Ce dimanche, votez Agnès Buzyn."

Une méthode légale

En réalité, cette méthode est légale et compatible avec le code électoral ainsi qu'avec le règlement européen, comme l'atteste à RTL.fr l'équipe de la remplaçante de Benjamin Griveaux. "Des campagnes similaires ont déjà été menées en 2017 par Emmanuel Macron ainsi que par Jean-Luc Mélenchon durant les élections européennes. Nos opposants peuvent aussi demander à leurs camarades du PS qui s'emploient à faire la même chose dans d'autres villes", assure-t-elle.

Assez curieux comme méthode pour ce dernier jour de campagne

Pierre Monquet, candidat à Paris Centre (PS)
Partager la citation
À lire aussi
Un drapeau corse (illustration) élections municipales
Corse : élu au conseil municipal alors qu'il est mort avant le scrutin

Pourtant, l'opération ne plaît pas à tout le monde. Beaucoup d'internautes se sont plaints d'une intrusion et d'appels "intempestifs" : "C'est un appel au vote qui fustige la maire de Paris qui aurait 'monté les parisiens les uns contre les autres', mais qui n'évoque absolument jamais le programme d'Agnès Buzyn. Assez curieux comme méthode pour ce dernier jour de campagne et en pleine crise sanitaire", réagit Pierre Monquet, candidat à Paris Centre (PS), ayant reçu un appel de la candidate LREM. D'autres électeurs se sont plaints de ces messages sur les réseaux sociaux.

À deux jours des élections, c'est une opération de grande envergure au coût élevé qu'a décidé de mener LaREM : "500.000 personnes ont été contactées au téléphone aujourd'hui et cela nous a coûté l'équivalent d'un gros meeting", évalue l'équipe d'Agnès Buzyn. Au total, plus de 100 candidats aurait utilisé le même prestataire nommé "Selfcontact".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections municipales Agnès Buzyn Vote
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants