1 min de lecture Élections municipales

Municipale 2020 à Paris : le remplacement de Griveaux va coûter cher à LaREM

À Paris, le remplacement de Benjamin Griveaux par Agnès Buzyn a permis aux marcheurs de relever la tête. En revanche, ce changement de candidat a un coût financier.

Yves Calvi_ RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Municipales 2020 à Paris : le remplacement de Griveaux va coûter cher à LaREM Crédit Image : Christophe ARCHAMBAULT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Pauline de Saint-Remy
Pauline De Saint-Rémy
édité par William Vuillez

Forcément, changer de tête d'affiche à un mois de l'échéance, veut dire réimprimer les affiches, les tracts, refaire les photos, racheter du matériel pour les militants, en l'occurrence il a notamment fallu se re-fournir en parkas estampillées. Changer de campagne est aussi un casse-tête financier, l'équipe d'Agnès Buzyn a dû sortir de ses comptes remboursables, toutes les dépenses liées personnellement à Benjamin Griveaux depuis un an. 

Autant vous dire qu'avec tout ça, l'idée d'organiser un meeting a vite été écartée. À la place il va donc falloir faire preuve d’imagination. Samedi prochain, si le coronavirus le permet, c'est un grand apéro qui sera organisé dans Paris. La République en Marche a quand même eu un coup de chance assez inouï à Paris. 

Figurez-vous que les programmes de Benjamin Griveaux n'avaient pas encore été imprimés. L'équipe vient donc d'en sortir 1,5 millions dans la version actualisée, soit une dépense de plus de 100.000 euros en comptant le coût des envois. Pour mémoire, les dépenses de campagnes à Paris sont plafonnées à 2,4 millions d'euros en tout sur les deux tours. 

La discrétion du jour

Agnès Buzyn a passé le weekend à se préparer pour le premier grand débat des municipales qui aura lieu ce mercredi sur LCI, en partenariat avec RTL. 

La main tendue du jour

À lire aussi
La commune de la Balme-de-Sillingy a été un des premiers clusters de coronavirus en France, fin février 2020. décision de justice
Covid-19 : des élections municipales annulées, d'autres cas possibles ?

C'est celle de Nicolas Florian, ex-adjoint et successeur d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux. Candidat à son maintien dans le fauteuil de premier édile, il tente un rapprochement ce lundi 2 mars, avec celui de LaREM Thomas Cazenave, plutôt en difficulté de son côté. 

La polémique du jour

À Marseille, le Rassemblement national et Les Républicains se sont étranglés en découvrant sur le trombinoscope des candidats de LaREM, une femme voilée

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections municipales Élections municipales à Paris Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants