2 min de lecture Élections municipales

Municipales à Besançon : une candidate dissidente mise à la porte de LaREM

Alexandra Cordier, candidate dissidente de La République en Marche à Besançon, a été exclue du parti présidentiel, vendredi 20 décembre.

Les quais Vauban à Besançon (illustration).
Les quais Vauban à Besançon (illustration). Crédit : AFP
Chloé
Chloé Richard-Le Bris et AFP

Alexandra Cordier, candidate dissidente aux élections municipales à Besançon contre le celui investi par le parti présidentiel, a été exclue de la formation, vendredi 20 décembre.

L’ancienne référente La République en Marche dans le Doubs a déclaré : "Je prends ça comme une péripétie, ça n'entame pas du tout la dynamique" ni "ma détermination". La femme de 36 ans avait annoncé sa candidature samedi 14 décembre et avait présenté sa liste sur laquelle figure le maire actuel de Besançon, Jean-Louis Fousseret (LaREM), ancien socialiste et maire de Besançon depuis 2001.


La jeune femme dit avoir appris son éviction par un "courriel". Alexandra Cordier avait maintenu sa candidature après avoir brigué, en vain, l'investiture de son parti, finalement accordée au député marcheur Éric Alauzet. Les tentatives de rassemblement entre les deux personnalités avaient échoué.

La gauche pourrait gagner du terrain

Référente LaREM dans le Doubs "depuis avril 2016", Alexandra Cordier avait quitté ses fonctions le 15 novembre dernier. Le maire de Besançon, Jean-Louis Fousseret, avait été l'un des premiers maires de France à rejoindre Emmanuel Macron. Il sera 55e sur la liste d'Alexandra Cordier, une position non éligible.

À lire aussi
Jean-Luc Mélenchon, invité du Grand Jury RTL, le 5 avril 2020 La France insoumise
Coronavirus : Jean-Luc Mélenchon "ne fait plus confiance" au gouvernement


Stanislas Guérini, délégué général de LaREM, était venu en novembre à Besançon avec Brune Poirson, secrétaire d'État à la Transition écologique, inaugurer la permanence de Éric Alauzet. Le Modem a annoncé samedi apporter son soutien à ce dernier.

Ses déchirements au sein de LaREM à Besançon, pourraient servir les intérêts de la liste d'Anne Vignot, une écologiste qui a su rassembler derrière elle le PS, Générations, EELV et le PCF.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections municipales Besançon La République En Marche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants