1 min de lecture Élections municipales

Municipales 2020 : Rémi Gaillard, humoriste et youtubeur, candidat à Montpellier

Notamment connu grâce à ses canulars sur Youtube, l'humoriste Rémi Gaillard s'est officiellement déclaré candidat lundi 16 décembre, aux élections municipales de mars prochain à Montpellier.

L'humoriste Rémi Gaillard s'est fait connaître avec ses vidéos "c'est en faisant n'importe quoi que l'on devient n'importe qui" (illustration)
L'humoriste Rémi Gaillard s'est fait connaître avec ses vidéos "c'est en faisant n'importe quoi que l'on devient n'importe qui" (illustration) Crédit : GERARD JULIEN / AFP
Venantia
Venantia Petillault

"C'est en faisant n'importe quoi, qu'on devient n'importe qui", clame depuis des années l'humoriste Rémi Gaillard. Le youtubeur a annoncé lundi 16 décembre, sa candidature aux élections municipales de mars 2020 à Montpellier en paraphrasant les arguments de Coluche en 1980. 

Âgé de 44 ans et natif de Montpellier, Rémi Gaillard a aussi fait parler de lui ces dernières années pour son engagement pour la défense animale. En 2016, il s'est notamment enfermé dans une cage de la SPA pour aider à une collecte de fonds. En 2018, il a également demandé la vidéosurveillance dans les abattoirs, au côté de Brigitte Bardot. 


Dans une interview au journal Midi libre, l'humoriste a justifié sa candidature aux municipales : " Puisque chaque élection est un nouveau canular, puisque le politique fait tristement rire, faut peut-être élire un vrai clown", déclare-t-il.

"Montpellier so fresh again"

Rémi Gaillard a ensuite ajouté un appel qui a fait écho à la célèbre déclaration de Coluche, qui s'était présenté à l'élection présidentielle de 1981 en déclarant : "J'appelle les fainéants, les crasseux, les drogués, les alcooliques, les pédés..."

À lire aussi
Jean-Luc Mélenchon, invité du Grand Jury RTL, le 5 avril 2020 La France insoumise
Coronavirus : Jean-Luc Mélenchon "ne fait plus confiance" au gouvernement

L'humoriste, lui, appelle "les sans-dents, les saltimbanques, ceux qui traversent la rue, les infirmières, ceux qui ont un chien, les Gaulois réfractaires, ceux qui n'y croient plus, ceux qui ne lâchent rien, les routiers (...) ceux qui sont cons comme toi et moi, les écolos et les animaux à peser dans le débat pour un Montpellier so fresh again".

Côté programme et positionnement politique, Rémi Gaillard l'assure : "Il n'est pas de droite". "Mon parti, il n'est pas de gauche non plus. Et s'il est en marche, c'est plutôt en tongs. En fait, ce n'est pas un parti, c'est plutôt une meute ou une horde."

Le candidat a expliqué espérer une mobilisation de ses nombreux abonnés et followers sur les réseaux sociaux : "Des millions dans le monde qui, c'est trop con, ne votent pas tous à Montpellier". Par ailleurs, Rémi Gaillard a assuré avoir des colistiers. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections municipales Montpellier Rémi Gaillard
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants