2 min de lecture Marseille

Municipales 2020 : Stéphane Ravier et le général Galtier face aux Marseillais

REPORTAGE - Dans les 13e et 14e arrondissements de Marseille, les municipales verront s'affronter le général Galtier, tête de liste des Républicains, et Stéphane Ravier, du Rassemblement national.

Yves Calvi RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Municipales 2020 : au duel à Marseille, le général Galtier et Stéphane Ravier face aux habitants Crédit Image : ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP | Crédit Média : Marie Moley | Durée : | Date : La page de l'émission
Micro RTL générique
Marie Moley édité par Maxime Magnier

À Marseille, aux municipales qui se dérouleront dans plus de deux mois, c'est un duel au sommet qui se jouera entre le général Galtier, tête de liste des Républicains, et Stéphane Ravier, du Rassemblement national. Le second joue à domicile, puisqu'il était le maire du secteur. Dans un bar du quartier Saint-Joseph, accoudé au flipper, le général Galtier décline ses états de service. "40 années d’expérience de terrain. Un général, il commence sous-lieutenant, lieutenant, capitaine, et après il fait toute sa carrière", détaille le militaire.

Le très haut gradé s’est choisi un nouvel ennemi. Et il n’attend pas pour cogner. "Le Rassemblement national, vous croyez que ça rassemble ça ? C’est plutôt Front national, c’est frontal. C’est nous qui rassemblons, ce n’est pas les autres. Les autres, ils excluent", assène l'aspirant maire LR. Face à lui, près du bar, des habitants du quartier ne le ménagent pas. "Moi, je veux des chiffres", lâche un homme. Et d'interroger : "Combien ? Combien de policiers sur le terrain ? Depuis tout à l’heure vous dîtes 'on fait, on fait'. C’est quoi les moyens humains ?

Une femme enchaîne : "On a toujours senti que les politiques privilégiaient les quartiers dits 'riches'. Qu’est ce que vous comptez faire, général ?" La salve suivante vient d'un homme, qui juge qu'"en principe, un général c’est pour la guerre. Mais Il n’y a pas la guerre ici. Est-ce que les gens vont être en sécurité maintenant ?", demande-t-il à David Galtier. Et la sécurité c’est la spécialité de ce dernier. C’est même pour cela qu’il a été investi : venir empiéter sur l’un des sujets de prédilection du RN. "Ce que le citoyen attend c’est une réaction : multiplier par deux les effectifs de la police municipale", lance le candidat des Républicains. 

Dans le 7e secteur, le RN a fait 35% aux européennes

Autre style avec Stéphane Ravier, investi par le RN à Marseille. Lui est un vieux routard de la politique. Sur les marchés, il embrasse les passants comme du bon pain. Il parle de foot et du beau temps, mais n’oublie pas ses fondamentaux : les immigrés. "Quand on n’en a pas assez pour nous, pour les nôtres, on ne fait pas croire aux autres qu’on peut leur donner", dit-il.

À lire aussi
Un ferry de Corsica Linea arrivat au port de Marseille le 2 juin 2020. coronavirus
Marseille : 19 marins testés positifs au coronavirus dans un ferry de Corsica Linea

Au détour d’un stand, même, la nostalgie de l’Algérie française. "L’Algérie c’était la France non ?", peut-on entendre dans la bouche du candidat. Quant au Général Galtier, Stéphane Ravier, campe l’indifférent. Pour lui, son concurrent "débarque, il est parachuté. Manifestement, il ne savait pas quoi faire de sa retraite. Pour nous c’est le soldat inconnu ici. C’est de l’affichage. Alors oui ça brille les étoiles, mais ici, on a besoin de réalité, pas de bling-bling". 

Dans le 7e secteur, le RN a fait encore plus de 35% aux européennes. Le taux de chômage a encore augmenté : plus de 27% dans certains quartiers.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Marseille Élections municipales à Marseille Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants