2 min de lecture Élections municipales à Paris

Municipales 2020 : le programme très vert d'Anne Hidalgo

Anne Hidalgo a esquissé ses premières propositions, en vue de sa campagne de réélection, en mars prochain. Un programme particulièrement vert qui donne la place au vélo.

La maire de Paris Anne Hidalgo sur un Vélib', le 25 octobre 2017
La maire de Paris Anne Hidalgo sur un Vélib', le 25 octobre 2017 Crédit : AFP / ERIC FEFERBERG
IMG_0047
Nicolas Scheffer et AFP

Anne Hidalgo a annoncé sa candidature à un second mandat en tant que maire de Paris, dans un entretien accordé au journal Le Parisien. Elle avance des propositions pour sa réélection. 

Critiquée pour sa politique d'urbanismenotamment de privilégier les pistes cyclable à tout crin au dépens de la voiture, la candidate propose de faire de Paris une ville "100 % vélo", avec l'aménagement de nouvelles pistes, en gagnant sur les places de stationnement et la création de nouvelles liaisons entre la capitale et d'autres villes du Grand Paris

Toujours plus verte, l'édile souhaite la création de forêts urbaines, sur les parvis de l'hôtel de Ville, de la gare de Lyon ainsi que derrière l'Opéra Garnier et la création de deux grands parcs, quartier Bercy-Charenton et dans le XVe arrondissement. 

L'actuelle maire souhaite piétonniser le centre de Paris en limitant la circulation dans les quatre premiers arrondissements. Seuls les véhicules de secours, les taxis, les navettes électriques ainsi que les riverains pourraient circuler. La candidate souhaite par ailleurs que les cantines soient rendues bio à 100 % et aménager deux grands potagers dans les bois de Vincennes et de Boulogne.

La porte de la Chapelle "digne des Invalides"

À lire aussi
Agnès Buzyn, le 15 mars 2020 élections municipales
Coronavirus et municipales : Agnès Buzyn confie ses regrets et son amertume

Anne Hidalgo souhaite transformer les portes de Paris en places, en commençant par la porte de la Chapelle, qui, au lieu d'être la colline du crack, deviendrait "digne de la place des Invalides". Elle assure que le budget propreté de la ville sera porté de 500 millions à un milliard d'euros par an

Côté social, la maire souhaite porter la part du logement social et intermédiaire à 25 % (contre 22,6 % en 2020) en maintenant l'encadrement des loyers. Surtout, la maire souhaite organiser un référendum pour définir les conditions d'usage de la plateforme de locations d'appartement AirBnb, accusée de priver les Parisien de logements. 

"Pas d'augmentation d'impôts"

Enfin, alors que les transports sont bloqués par la grève contre la réforme des retraites, Anne Hidalgo souhaite offrir la gratuité des transports en commun pour les moins de 18 ans résidant Paris. Concernant le financement, "il n'y aura pas d'augmentation d'impôts", promet la candidate qui donne rendez-vous en mars.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections municipales à Paris Anne Hidalgo Maire de Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants