2 min de lecture Hommage

Monument aux morts en Opex : pourquoi il est important, selon Olivier Bost

ÉDITO - À l'occasion des commémorations du 11 novembre, Emmanuel Macron va inaugurer un monument aux soldats morts pour la France, de la Première Guerre mondiale jusqu'à aujourd'hui sur les opérations extérieures.

L'Edito Politique - Olivier Bost L'Edito politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Commémorations du 11 novembre : un hommage aux 549 militaires morts en Opex Crédit Image : Vladimir Zivojinovic / STR / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Edito Politique - Olivier Bost
Olivier Bost
édité par Cassandre Jeannin

En ce 11 novembre, nous célébrons à la fois l'armistice mais aussi un hommage à tous les morts pour la France. Cette année, Emmanuel Macron va donner une dimension particulière à cette journée puisque dans tous les villages de France, même le plus petit, se trouvera un monument aux morts sur lequel figurera le nom des soldats qui sont tombés pendant la Première Guerre mondiale et la Seconde Guerre mondiale.

Parfois, il y aura aussi les noms de soldats de guerres plus récentes comme celles du Liban, d'Afghanistan ou du Mali.  Ils n'ont pas été oubliés par la nation mais aucun monument national ne leur rend hommage. On considère que c'est la quatrième génération du feu, c'est ainsi que les armées en parlent. Il y a eu la Première Guerre mondiale, la Seconde Guerre mondiale, les guerres de décolonisation et maintenant cette nouvelle génération. 

Depuis 1963, la fin de la guerre d'Algérie, il ne s'agit que d'opérations extérieures pour lesquelles 549 militaires ont donné leurs vies pour la France. Ces combats sont plus lointains, il n'y a pas d'appelés pour les mener, il fallait donc que ces soldats ne soient pas oubliés. 

L'importance des opérations militaires extérieures

Si nous vivons dans un pays en paix, c'est parce que des militaires sont prêts à perdre leur vie pour nous défendre. Emmanuel Macron dira cette après-midi l'importance de ces opérations extérieures, pourquoi notre liberté en dépend. Au Sahel, on vide à la petite cuillère un désert infesté de jihadistes et en Syrie le départ des États-Unis remet tout en cause. 

Qu'en est-il des anciens combattants ?

À lire aussi
L'hélicoptère des secouristes s'est écrasé au Rove, dans les Bouches-du-Rhône. Emmanuel Macron
Les infos de 7h30 - Macron rend hommage aux secouristes morts pendant les intempéries

Derrière les hommages aux morts c'est aussi la reconnaissance, l'entrée dans l'histoire de tous ces soldats. Aujourd'hui, il n'y a plus de témoins de la Première Guerre, quatre compagnons de la Seconde Guerre mondiale sont encore en vie, mais le gros des anciens combattants ce sont les appelés d'Algérie. 

Il faut donc faire une place dans la mémoire collective à ces soldats des opérations extérieures, à ceux qui se sont battus et qui sont revenus du Tchad, du Liban, d'ex-Yougoslavie, d'Afghanistan. Depuis 8 ans seulement, le 11 novembre est aussi devenue leur journée. Ils auront désormais un monument pour le rappeler, auquel l'armée tenait beaucoup, un monument pour nos héros modernes et contemporains. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Hommage Guerre Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants