1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Mélenchon et Le Pen : deux oppositions bien différentes et à l'épreuve du temps
3 min de lecture

Mélenchon et Le Pen : deux oppositions bien différentes et à l'épreuve du temps

DÉCRYPTAGE - Les anciens candidats à l'élection présidentielle ont misé sur leur score obtenu lors du scrutin pour insuffler une nouvelle dynamique lors des législatives. Un pari réussi, et maintenant que va-t-il se passer ?

Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon
Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon
Crédit : AFP
Marie-Pierre Haddad

Un avenir qui n'avait rien d'écrit il y a quelques mois. Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen sont plus que jamais en position de force, depuis l'entrée en fonction de la nouvelle législature. La finaliste à l'élection présidentielle et le troisième homme ont pris leur revanche sur le scrutin d'avril dernier. Un retournement de situation qui n'avait pas été anticipé par Emmanuel Macron

Marine Le Pen est présidente d'un groupe de 89 députés, Jean-Luc Mélenchon a rassemblé la gauche derrière sa candidature et a fait de la Nupes le principal adversaire du président de la République. 

Désormais, la suite doit s'écrire. Mais comment ? Aucun n'avait anticipé des résultats atteignant ces chiffres. Jean-Luc Mélenchon n'a plus de mandat d'élu, mais tient quand même à sa place de leader naturel de la gauche. Quant à Marine Le Pen, elle y voit là l'occasion de démontrer le sérieux de son projet. 

Respectabilité rime avec Assemblée

S'il n'est pas nouveau que tout oppose Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen, ces deux personnalités politiques sont face à un nouveau défi. La présidente des députés RN veut lancer une nouvelle ère. "Le Rassemblement national responsable et constructif, telle est sa devise", explique Olivier Bost, éditorialiste politique à RTL. 

D'après lui, "Marine Le Pen est dans une quête éternelle de respectabilité, par stratégie politique et aussi tel que l’expliquent ceux qui la connaissent le mieux, par revanche sur son histoire personnelle et familiale. Elle aura gagné le jour où elle ne sera plus infréquentable aux yeux d’une majorité. Cette respectabilité passe désormais par l’Assemblée". 

À lire aussi

Au-delà des postes, Marine Le Pen ne veut pas participer au blocage politique. "Le RN va faire tout l’inverse de la France insoumise", analyse Olivier Bost qui précise que Marine Le Pen ne s’associera pas non plus à une motion de censure. "Le RN pourrait même voter des textes si quelques-uns de ses amendements étaient acceptés, sur le pouvoir d’achat, sur la relance du nucléaire, mais pas bien entendu sur la retraite à 65 ans", ajoute-t-il. 

Quelle vie en dehors de l'hémicycle ?

Tout l'inverse de Jean-Luc Mélenchon en somme. Lors de la précédente législature, l'ancien candidat à la présidentielle n'a pas été handicapé par le petit nombre de députés au sein de l'hémicycle (17). A coup d'obstructions parlementaires et de coups médiatiques au sein du Palais Bourbon, les députés insoumis se sont imposés comme une force vive et de protestation. 

Si l'on observe seulement les récentes images post-législatives 2022, on pourrait croire que le leader de la Nupes a rempilé pour un nouveau mandat au sein de l'hémicycle. Le jour de la rentrée des députés LFI à l'Assemblée, l'ancien candidat à la présidentielle s'est fièrement affiché à leurs côtés. La question qui se pose pour lui est de savoir comment va-t-il capitaliser son score obtenu à la présidentielle, puis celui de son mouvement aux législatives. Tout cela dans un contexte où il avait assuré que cette présidentielle serait sa dernière. "Il n'y a pas de doute qu'il va se représenter à la présidentielle en 2027", prédit un cadre du Parti de gauche, composante d'avant-garde de LFI auprès de l'AFP.

Selon les informations du Parisien, la stratégie de Jean-Luc Mélenchon pourrait avoir le goût de regrets. "Ne pas se porter personnellement candidat était une erreur", analyse un cadre de la Nupes auprès du quotidien. L'une des ses principales rivales, Marine Le Pen, n'a pas raccroché et pris un poste hautement politique. Quant à lui ? "Je change de poste de combat mais mon engagement est et demeurera jusqu’à mon dernier souffle dans le premier de vos rangs", déclarait-il. Mais la jeune garde aura-t-elle l'espace suffisant pour s'émanciper ?

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/