1 min de lecture Grève

Mélenchon dénonce les "méthodes de psychopathe" du préfet Lallement

Jeudi 5 décembre, Jean-Luc Mélenchon s'est exprimé sur les "méthodes de psychopathe" du préfet Didier Lallement et espère que celui-ci ne fera "pas trop de bêtises".

Jean-Luc Mélenchon dénonce les "méthodes de psychopathe" du préfet Lallement
Jean-Luc Mélenchon dénonce les "méthodes de psychopathe" du préfet Lallement Crédit : Christophe SIMON / AFP
Chloé
Chloé Richard-Le Bris et AFP

Jean-Luc Mélenchon, s'est exprimé sur le maintien de l'ordre orchestré par Didier Lallement, préfet de police de Paris. Le dirigeant de la France Insoumise l'a accusé de recourir à des "méthodes de psychopathe".

Jean-Luc Mélenchon a appelé les manifestants contre la réforme des retraites à être "très prudents", jugeant que le préfet Lallement "est très dangereux et organise à chaque fois qu'il y a des manifestations des chocs, des brutalités, on frappe tout le monde". Ce jeudi, entre 7.000 et 8.000 policiers et CRS seront mobilisés dans la capitale, c'est autant qu'il y a un an, le 8 décembre 2018, pour les "gilets jaunes", où il y aurait eu 71 blessés à Paris, selon Le Parisien.

L'élu et d'autres députés LFI s'en étaient déjà pris vivement à Didier Lallement, notamment après un rassemblement de "gilets jaunes" ayant occasionné des violences le 16 novembre à Paris. Quelques jours plus tard, le préfet de Police avait lâché à une dame portant un gilet jaune sous son manteau : "Eh bien, nous ne sommes pas dans le même camp." Une remarque déplacée pour un préfet de police, supposé être astreint d'un droit de réserve, compte-tenu de l'article R.434-29 du code de la Sécurité intérieure : "Le policier est tenu à l’obligation de neutralité. Il s’abstient, dans l’exercice de ses fonctions, de toute expression ou manifestation de ses convictions religieuses, politiques ou philosophiques."

"Détermination populaire" et "bonhomie" des manifestants

Face à la "détermination populaire" et à "la bonhomie" des manifestants, Jean-Luc Mélenchon déclare : "J'espère que le préfet Lallement ne va pas faire trop de bêtises cet après-midi à Paris, qu'il ne va pas comme d'habitude déployer ses méthodes de psychopathe pour enfermer les gens, les gazer, les bombarder, les matraquer".

À lire aussi
Les éboueurs en grève après le suicide de leur collègue, licencié pour avoir bu deux bières pendant son service grève
Les infos de 12h30 - Calvados : des éboueurs en grève après le suicide de leur collègue

Le dirigeant de la France Insoumise s'est dit "très inquiet de voir qu'il a annoncé mille casseurs à Paris, il est capable de les compter mais pas de les arrêter, c'est vraiment un homme extrêmement étrange".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Grève Réforme des retraites La France insoumise
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants