1 min de lecture Réforme des retraites

Grève du 5 décembre : des milliers de personnes manifestent à Marseille

DIAPORAMA - Des milliers de Marseillais se sont rassemblés sur le Vieux Port ce jeudi 5 décembre, journée de mobilisation contre la réforme des retraites. Les leaders des partis de gauche faisaient partis du cortège, parti à 10h30.

Des manifestants, fumigènes à la main Crédits : Sylvain THOMAS / AFP | Date : 05/12/2019
7 >
Des manifestants, fumigènes à la main Crédits : Sylvain THOMAS / AFP | Date : 05/12/2019
Le cortège CGT manifeste contre la réforme des retraites à Marseille (illustration) Crédits : CLEMENT MAHOUDEAU / AFP | Date : 05/12/2019
Le cortège devant la grande roue sur le Vieux Port Crédits : CLEMENT MAHOUDEAU / AFP | Date : 05/12/2019
Les manifestants à Marseille le 5 décembre, avec Notre-Dame de la Garde en arrière-plan Crédits : CLEMENT MAHOUDEAU / AFP | Date : 05/12/2019
L'avant du cortège à Marseille Crédits : CLEMENT MAHOUDEAU / AFP | Date : 05/12/2019
Les pompiers grévistes au sein du cortège marseillais Crédits : CLEMENT MAHOUDEAU / AFP | Date : 05/12/2019
Un manifestant déguisé en Joker Crédits : CLEMENT MAHOUDEAU / AFP | Date : 05/12/2019
1/1
cassandre
Cassandre Jeannin et AFP

Le jeudi noir a commencé et les premiers cortèges sont partis ce 5 décembre. À Marseille, des milliers de manifestants se sont retrouvés sur le Vieux-Port dès 10h30. À l'appel des syndicats, tous protestent contre la réforme des retraites dont les grandes orientations devraient être présentées par Édouard Philippe dans les prochains jours. 


Enseignants, ouvriers... La mobilisation a réuni les Marseillais en colère contre le projet de réforme. Parmi eux, Julien Marec, professeur d'histoire géographie au collège de Vallon-des-Pins : "Cette réforme ne fera que des perdants, et les enseignants seront les plus perdants parmi les perdants." Dans son établissement, il y aurait 88% de grévistes : "Aucun CPE, aucun surveillant, il est au point mort", assure-t-il.

Sur le front politique, toute la gauche était représentée dans le cortège. "C'est le début d'un mouvement social de forte intensité, (...) le gouvernement macroniste a choisi cette confrontation", estime Jean-Luc Mélenchon ce jeudi à Marseille. "L'économie du pays va en prendre un coup (...), il n'y a pas que les petites paies dans la rue il y a aussi les cadres", a ajouté le député de la France insoumise. 
 
Outre le patron de LFI, le leader des socialistes marseillais Benoît Payan, ou Sébastien Barles, candidat écologiste à la mairie de Marseille pour les municipales en mars, étaient aussi présents.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réforme des retraites Marseille Bouches-du-rhône
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants