1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. McKinsey : quels dossiers ont été traités par le cabinet de conseil ?
4 min de lecture

McKinsey : quels dossiers ont été traités par le cabinet de conseil ?

ÉCLAIRAGE - Le cabinet de conseil McKinsey a participé à une multitude de réformes sous le quinquennat d'Emmanuel Macron.

Le logo du cabinet de conseil McKinsey (Illustration)
Le logo du cabinet de conseil McKinsey (Illustration)
Crédit : DYCJ / IMAGINECHINA / IMAGINECHINA VIA AFP
Marine Derquenne

L'État aurait déboursé des sommes colossales pour les services du cabinet de conseil McKinsey. Ce cabinet est accusé d'optimisation fiscale par une commission d'enquête du Sénat. Devenu l'un des principaux cabinets de conseil du gouvernement, c'est aujourd'hui une véritable épine dans la campagne de Macron.

En 2021, le recours aux cabinets de conseil aurait coûté 1 milliard d'euros à l'État, un "pognon de dingue" d'après les sénateurs. Les cabinets de conseil Accenture, Bain, Boston Consulting Group (BCG), Capgemini, Eurogroup, EY, McKinsey, PwC, Roland Berger ou encore Wavestone sont intervenus dans chaque ministère, sur des réformes majeures du quinquennat.

Les cabinets sont davantage intervenus auprès du ministère de l'Intérieur, des Finances, des Armées et de la Transition écologique. Plus précisément, quelles ont été les réformes sur lesquelles a travaillé le cabinet McKinsey, qui n'aurait pas payé ses impôts en France de 2011 à 2022 ?

McKinsey a été la "clé de voûte de la campagne vaccinale"

Le cabinet de conseil McKinsey s'est occupé de la campagne vaccinale entre novembre 2020 et le 4 février 2022, remportant au total 11,63 millions d'euros, informe la commission d'enquête du Sénat. En 2020, McKinsey a commencé par une mission sur les tests et la reprise des transports collectifs.  Le cabinet de conseil est aussi intervenu dans la filière de production de masques chirurgicaux et FP2, afin d'analyser et d'identifier les actions "possibles pour augmenter les capacités de production".

À lire aussi

Par la suite, le cabinet a eu pour mission d'étudier des scénarios logistiques pour distribuer des vaccins, suivre les livraisons et le stock des doses. La société devait "proposer, dans un délai compatible avec le calendrier de démarrage de la campagne de vaccination communiqué par le Président [...] une stratégie logistique, avec [...] définition de la vision cible, de la feuille de route opérationnelle et analyse de ses impacts [...] pour décision ministre" indiquait le devis de McKinsey du 27 novembre 2020 repris par la commission d'enquête du Sénat. La société de conseil a aussi été invitée à élaborer des plans d'actions pour la campagne de rappel de la 3ème dose. Sa mission aura duré plus d'un an. Les sénateurs ont dénoncé une "forme de dépendance" de l'État à McKinsey.  

Côté santé, McKinsey a aussi eu l'occasion d'assurer la coordination entre l'État et Santé Publique France. McKinsey a aussi été chargé d'évaluer la stratégie nationale de santé de 2018-2022 avec un autre cabinet de conseil. 

McKinsey a participé à la réforme des APL

McKinsey a été payé près de 4 millions d'euros pour travailler sur la réforme des APL entrée en vigueur le 1er janvier 2021. Leur mission principale ? Revoir les systèmes informatiques de la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF).  

McKinsey est intervenu sur la réforme de l'assurance-chômage

McKinsey a aussi été missionné en 2019 pour examiner le mode de gestion du nouveau bonus/malus sur les cotisations d'assurance-chômage, le deuxième volet de la réforme de l'assurance-chômage qui avait pour but de limiter le recours aux contrats courts, utilisés abusivement par les patrons de certains secteurs. Pour cette mission, McKinsey a été rémunéré à hauteur de 327.060 euros.

McKinsey a été chargé de réfléchir à l'avenir du métier d'enseignant

Parfois, aucune suite tangible n'a été donnée aux travaux de McKinsey, comme ça a été le cas pour les avis et recommandations rendus par McKinsey sur l'avenir du métier d'enseignant. En vue d'un colloque international à l'Unesco, McKinsey a été appelé par l'Etat pour réfléchir sur ce sujet. Mais le colloque a finalement été annulé en raison du coronavirus. Seule une petite partie de son travail a été utilisée par l'État à un autre évènement organisé en décembre 2020 au Collège de France pour un coût total de 496.800 euros.

Le cabinet a aussi étudié la rémunération au mérite des professeurs et la gouvernance des établissements scolaires. Le ministère a toutefois précisé aux sénateurs "qu’il n’est pas possible de déterminer les conséquences directes" des avis et des recommandations des consultants, affirme le rapport du Sénat.

L'intervention avortée de McKinsey dans la réforme des retraites

McKinsey est aussi intervenu à la Caisse nationale d'assurance-vieillesse (CNAV) pour préparer la réforme des retraites... qui a été avortée à cause de la crise sanitaire. La prestation a coûté près de 957.674,20 euros à l'État alors qu'elle n'a pas donné de suite et n'en donnera pas d'autres, car la réforme des retraites a été abandonnée par le président-candidat Emmanuel Macron.

D'autres missions ont été confiées à McKinsey. Le cabinet a aussi sous-traité la rédaction du guide du télétravail dans la fonction publique au cabinet Alixio, en automne 2020. McKinsey a également travaillé pour la commission Attali pour la libération de la croissance française en 2007 et 2010, ainsi que pour l'organisation des sommets Tech for good en 2018-2019. 

Le cabinet de conseil McKinsey semble donc avoir été beaucoup sollicité au cours du mandat de Macron. Le président-candidat a répondu aux critiques dimanche 27 mars déclarant : "s'il y a des preuves de manipulation, que ça aille au pénal". Élisabeth Borne avait également déclaré au micro de RTL que "si McKinsey a fraudé, il sera poursuivi".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/