2 min de lecture Coronavirus France

Macron autoritaire ? "Il y a une part de solitude" au pouvoir, estime Lebec

INVITÉE RTL – Marie Lebec, 1ère vice-présidente du groupe La République en marche à l’Assemblée nationale, estime qu’"il y a une certaine solitude" lorsqu’on est au pouvoir, mais "le Président ne gouverne pas", assure-t-elle.

Pascal Praud Les auditeurs ont la parole Pascal Praud iTunes RSS
>
Les auditeurs ont la parole du 02 décembre 2020 Crédit Image : Ludovic Marin / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Les auditeurs ont la parole - Praud
Pascal Praud édité par Paul Turban

Ce mardi 1er décembre, Emmanuel Macron a annoncé "des mesures restrictives et dissuasives" pour éviter que les Français ne soient tentés d’aller skier dans les pays européens qui n’ont pas décidé de maintenir fermées leur station. Pour certains, cette décision qui ne concerne que quelques centaines de Français montrerait que le Président est autoritaire

Invitée des Auditeurs ont la parole, Marie Lebec, députée et 1ère vice-présidente du groupe La République en marche à l'Assemblée nationale, estime que "quoi que vous fassiez, à la tête d'un État ou d’une entreprise, il y a toujours une part de solitude dans cet exercice", face à des auditeurs comme Gilles qui accusent Emmanuel Macron d’être un dictateur. 

"Les institutions continuent de fonctionner depuis le début de la crise, rappelle Marie Lebec. Le rôle du Parlement est de voter le budget, voter la loi et contrôler le gouvernement. Le Président ne gouverne pas seul. Le chef de l'État est extrêmement conseillé".

Il y a des décisions qui sont prises, des décisions fortes

Marie Lebec, députée et 1ère vice-présidente du groupe La République en marche à l’Assemblée
Partager la citation

"Si le chef de l'État donne les grandes lignes, il y a un engagement collectif, explique la députée LaREM. Si les Français ne respectent pas les gestes barrière, les protocoles de confinement, on ne peut pas lutter contre cette épidémie. C'est une bataille collective".

À lire aussi
Coronavirus France
Coronavirus : les masques en tissus protègent-ils du variant britannique ?

"Il ne faut pas laisser entendre que la France ne serait plus en démocratie : c'est un message qui est extrêmement dangereux, selon Marie Lebec. Il y a des décisions qui sont prises, des décisions fortes. Ce ne sont pas des privations de liberté, c’est lutter contre l’épidémie. Plus on lutte vite, plus on en sort vite".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus Confinement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants