2 min de lecture Grand débat

Macron à la rencontre des jeunes : "Rendez-vous en terre inconnue !", lance Alba Ventura

ÉDITO - Emmanuel Macron rencontre, ce jeudi 7 février, en Bourgogne un millier de jeunes pour discuter études, emploi et citoyenneté dans le cadre du grand débat. Jusqu'à présent, le président s'était peu penché sur les problèmes de la jeunesse.

L'Edito Politique - Olivier Bost L'Edito politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Macron à la rencontre de jeunes : "Rendez-vous en terre inconnue !", lance Alba Ventura Crédit Image : Ludovic MARIN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Marie-Pierre Haddad

Après les maires, après quelques "gilets jaunes", après les élus d'Outre-mer, après la banlieue, Emmanuel Macron s'attaque aux jeunes. Le président de la République est aujourd'hui en Saône-et-Loire où il va rencontrer des lycées, des apprentis et des décrocheurs. C'est un nouvel acte de l'opération reconquête ?

C’est vrai que le président aura presque fait toutes les catégories. Il manque les retraités ! Encore que dans les précédents débats on a vu beaucoup de retraités. Alors vous me demandiez si cette opération auprès des jeunes, c’était une opération reconquête. Non, là c’est plutôt l’opération "conquête" tout court.

Parce que, les jeunes qu’il va rencontrer cet après-midi, ils n’ont pas vraiment le profil des jeunes de son électorat. L’électorat d’Emmanuel Macron n’était d’ailleurs pas le plus jeune si on le compare aux électorats de Jean-Luc Mélenchon et de Marine Le Pen.

L'esprit start'up nation

Et si on doit tracer le portrait-robot du jeune sympathisant macroniste en quelques critères : c’est plutôt très diplômé, intéressé par la politique, fortement représenté dans les catégories favorisées, vivant globalement dans les grandes métropoles. Vous avez compris, c’est la start’up nation.

À lire aussi
Emmanuel Macron à Rodez retraites
Les infos de 6h30 - Retraites : Macron veut "lever les malentendus" sur sa réforme

Aujourd’hui, c’est un tout autre public de jeune que le président va rencontrer. Un public qu’il ne connait pas bien avec lequel il n’a pas l’habitude d’échanger. Il n’a jamais été élu local Emmanuel Macron, donc il n’a jamais fréquenté la MJC du quartier. Il n’a jamais eu à gérer un public jeune et populaire.

Ça s’est vu d’ailleurs. On a en tête deux épisodes du président avec des jeunes : celui avec ce gamin qui l’avait appelé "Manu" et qu’il avait remis en place. Et celui auquel il avait proposé de traverser la rue pour aller se trouver du travail. Même si sur le fond Emmanuel Macron n’avait pas forcément tort, il avait été assez maladroit sur la forme. Ces deux épisodes avaient laissé quelques traces.

Provoquer un électro-choc chez les jeunes

Alors je n’irai pas jusqu’à dire qu’il sera cet après-midi en "opération rattrapage" mais ce sera pour lui "rendez-vous en terre inconnue". Ce qui sera compliqué, ce n’est pas forcément le débat d’aujourd’hui parce qu’Emmanuel Macron a montré qu’il savait être à l’aise dans cet exercice et quand il a décidé de montrer de l’empathie, il sait très bien le faire.

Ce qui sera plus compliqué, c’est de provoquer un électro-choc chez les jeunes. Est-ce que ce débat aujourd’hui va les mobiliser ? Est-ce que d’autres jeunes, ailleurs en France vont avoir envie d’y participer ? Quand on sait que c’est une jeunesse qui ne vote plus. Chez les moins de 30 ans, un jeune sur 5 a voté en 2017 à la présidentielle et aux législatives.

Vous vous rendez compte que 3% seulement des moins de 30 ans s’intéressent à la vie locale, à la vie démocratique autour d’eux ! Des jeunes qui lisent de moins en moins et qui passent de plus en plus de temps sur les réseaux sociaux, des jeunes qui sont particulièrement perméables aux théories complotistes (28% des 18-34 ans). Il y a urgence à raccrocher cette jeunesse dont tous les présidents clament qu’elle est la force de notre pays !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Grand débat Emmanuel Macron Saône-et-Loire
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants