1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Machisme en politique : "Je fais plus attention quand je parle à une femme", confie Pascal Praud
2 min de lecture

Machisme en politique : "Je fais plus attention quand je parle à une femme", confie Pascal Praud

REACTION - Après les critiques reçues à la suite de son meeting, Valérie Pécresse s'est dit victime de machisme. Pascal Praud a réagi et confié faire "plus attention" quand il parle à une femme.

Pascal Praud dans "Les Auditeurs ont la parole" le 15 février 2022
Pascal Praud dans "Les Auditeurs ont la parole" le 15 février 2022
Crédit : RTL
Machisme en politique : "Je fais plus attention quand je parle à une femme", confie Pascal Praud
00:05:02
Machisme en politique : "Je fais plus attention quand je parle à une femme", confie Pascal Praud
00:04:57
Pascal Praud & Cassandre Jeannin

Après son premier grand meeting de campagne, Valérie Pécresse a été vivement critiquée notamment sur son art oratoire. La candidate Les Républicains à l'élection présidentielle a dénoncé le "phénomène machiste" dont elle était victime, lundi 14 février sur BFMTV. Pascal Praud est revenu sur ce débat dans Les Auditeurs ont la parole ce mardi.  

Les femmes sont-elles traitées comme les hommes en politique ? Pour répondre à la question, le journaliste a pris des exemples. "Je me souviens de la première intervention d'Eric Zemmour dans une tribune, il avait été étrillé parce qu'il était très mauvais. C'était il y a un an et demi." Et l'animateur de poursuivre avec Emmanuel Macron : "'Parce que c'est notre projet', tout le monde a un peu raillé cette voix qui partait dans les aigus." Quant à Michel Barnier, pendant la primaire de la droite, "tout le monde a dit 'il a un charisme d'huitre'", s'est-il remémoré, avant d'ajouter, "les hommes sont très critiqués sur leur physique de la même manière."

Sur le machisme, Pascal Praud a fait part de son expérience personnelle en tant qu'animateur. "Je suis souvent à l'antenne et je ne critique pas une femme comme je peux critiquer un homme. J'ai vraiment été très dur sur Olivier Véran, Jean Castex, Eric Dupond-Moretti. La manière dont je me suis exprimé sur ces hommes, je ne l'aurais pas fait pour les femmes, précisément parce que je n'ai pas envie qu'on me taxe de macho ou qu'on me fasse ce procès là", a-t-il expliqué. "Je fais plus attention quand je parle d'une femme. Je pense être plus indulgent avec une femme qu'avec un homme", a-t-il enfin conclu. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.