1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les infos de 8h - Guerre en Ukraine : ils "n'auront pas Marioupol", assure un chef du bataillon Azov à RTL
2 min de lecture

Les infos de 8h - Guerre en Ukraine : ils "n'auront pas Marioupol", assure un chef du bataillon Azov à RTL

À l'est de l'Ukraine, les combattants du bataillon Azov sont en première ligne. RTL a rencontré l'un de leurs commandants.

Un membre du régiment Azov le 11 mars 2022.
Un membre du régiment Azov le 11 mars 2022.
Crédit : Sergey BOBOK / AFP
Les infos de 8h - "Les Russes n'auront pas Marioupol", assure un commandant du bataillon Azov
00:14:40
Les infos de 8h - "Les Russes n'auront pas Marioupol", assure un commandant du bataillon Azov
00:14:40
Valentin Boissais - édité par Benoît Leroy

C'est un témoignage rare. Le bataillon Azov, présenté par les Russes comme composé de néonazis, est aujourd'hui intégré à l'armée régulière du pays. Rendez-vous est donné près d'un drapeau ukrainien, en sous-sol. Crane rasé et logo 'Azov' sur l'épaule, Andreï est l'un des commandants de bataillons au cœur de l'action russe. Il vient tout juste de sortir du siège de Marioupol. 

"Pour moi, tout a commencé sur la place Maïdan en 2014. Avec un groupe de volontaires, nous nous sommes armés : c'est le début d'Azov. Direction Marioupol, où les Russes menaient déjà la guerre à l'époque. C'est le centre opérationnel de notre bataillon", explique-t-il au micro de RTL.

La ville située dans le sud-est du pays est aujourd'hui assiégée pour "dénazifier" la zone selon la Russie. En effet, Moscou considère ce bataillon comme un groupe d'extrême droite. En son sein, il y a bien des éléments radicaux. Pour l'Ukraine, il s'agit d'une section d'élite considérée comme indispensable et rattachée à l'armée. "Nous sommes des patriotes, nous aimons notre pays. Nos soldats d'élite sont déployés dans tous les points chauds. Marioupol, rasée, tient encore grâce à nous", déclare Andreï. "Les Russes n'auront pas cette ville". 

Désormais, il dirige 150 hommes et se déploie au nord-ouest du pays, face à la Biélorussie.

À écouter également dans ce journal

À écouter aussi

Justice - Ce mardi s'ouvre le procès du Chilien Nicolas Zepeda accusé du meurtre de son ex-petite amie japonaise Narumi Kurosaki, disparue à Besançon en 2016. Un procès qui a été compliqué à mettre en œuvre du fait de la nationalité du prévenu.

Ukraine - Trois personnes qui jouent les médiateurs entre l'Ukraine et la Russie, dont l'oligarque russe Roman Abramovitch, ont souffert de symptômes qui font penser à un possible empoisonnement.

Oscars - Après avoir giflé publiquement Chris Rock, Will Smith a tenu à lui présenter ses excuses sur Instagram, ainsi qu'aux participants de la cérémonie. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/