1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. REPORTAGE - Guerre en Ukraine : rencontre avec des membres du régiment Azov, réputé proche des néo-nazis
1 min de lecture

REPORTAGE - Guerre en Ukraine : rencontre avec des membres du régiment Azov, réputé proche des néo-nazis

Selon la propagande russe, l'Ukraine serait un pays fasciste, notamment à cause du régiment Azov, une ancienne milice néo-nazie, aujourd'hui dissoute dans l'armée du pays.

Un membre du régiment Azov le 11 mars 2022.
Un membre du régiment Azov le 11 mars 2022.
Crédit : Sergey BOBOK / AFP
Guerre en Ukraine : qui sont les membres du régiment Azov, réputé proche des néo-nazis ?
00:01:35
La rédaction de M6

C'est un nom qui revient beaucoup depuis le début du conflit en Ukraine. Azov, du nom de ce régiment ukrainien, à l'origine une milice d'extrême-droite régulièrement citée par Vladimir Poutine pour justifier sa guerre. Le régiment Azov serait un repaire de nazis, selon la propagande du Kremlin. La preuve pour Moscou que l'Ukraine est un régime fasciste. En réalité, depuis sept ans, ce régiment a été dissous au sein de l'armée ukrainienne. Qui sont vraiment ces soldats ?

Rendez-vous donné dans un quartier de Kiev régulièrement visé par les frappes russes. Charlie et deux de ses amis ont malgré tout tenu à cette rencontre, notamment pour montrer leur équipement dernier cri avec drone. "Là, je regarde si je ne trouve pas des saboteurs russes. Souvent, ils se mettent sur les toits. Ils ont de la peinture ou des lasers pour marquer les immeubles qui deviennent alors des cibles", explique ce soldat de 24 ans.

Il y a des interventions en zone urbaine, mais le régiment Azov combat surtout en première ligne à Marioupol ou encore autour de la capitale. Un bataillon connu pour ses victoires, mais aussi pour certains de ses éléments proches des néo-nazis. Charlie, lui, se définit plus comme un patriote.  "S'il y a des rumeurs, ce n'est pas vrai. Il n'y a que des gens qui veulent se battre pour l'Ukraine et préserver la vie de tous les Ukrainiens." Dans quelques jours, il sera à nouveau sur la ligne de front., prêt à repousser un potentiel assaut russe contre la capitale.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire