1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : selon le gouvernement britannique, le groupe Wagner serait déployé dans l'est du pays
1 min de lecture

Guerre en Ukraine : selon le gouvernement britannique, le groupe Wagner serait déployé dans l'est du pays

Pour venir à bout de la résistance ukrainienne dans l'est du pays, environ 1.000 paramilitaires de la société Wagner auraient été dépêchés.

Un camion du groupe militaire privé russe Wagner dans la base pillée des Forces centrafricaines de Bangassou, le 3 février 2021
Un camion du groupe militaire privé russe Wagner dans la base pillée des Forces centrafricaines de Bangassou, le 3 février 2021
Crédit : ALEXIS HUGUET / AFP
Thibault Nadal & AFP

Voilà une nouvelle qui a de quoi inquiéter les Ukrainiens. Selon le ministère des Affaires étrangères britanniques, environ 1.000 mercenaires russes du groupe Wagner ont été déployés dans l'est de l'Ukraine

"La société privée militaire russe du groupe Wagner s'est déployée dans l'Est de l'Ukraine", a indiqué le ministère dans un point de situation publié sur son compte Twitter. "Ils devraient déployer plus de 1.000 mercenaires, dont des responsables de l'organisation, pour mener des opérations de combat", est-il ajouté.

Selon un responsable occidental, les forces russes concentrent leurs efforts en Ukraine sur le Donbass où elles font face à "la mieux équipée et la plus entraînée des forces ukrainiennes". Toujours selon cette source, "les forces séparatistes, avec en renfort les forces russes et du personnel du groupe Wagner dans les régions de Lougansk et de Donetsk, essayent de les encercler".

Un groupe qui officiellement n'existe pas

Réputés proches de Vladimir Poutine, le groupe Wagner et ses paramilitaires sont soupçonnés d'exactions au Mali, en Libye ou encore en Syrie. Mais officiellement, le groupe Wagner n'existe pas, puisque le groupe ne paye pas d'impôts et n'a aucun enregistrement légal.

À lire aussi

Mais dans les faits, les paramilitaires agissent dans l'ombre pour servir les intérêts de la Russie, là où elle n'aimerait pas qu'on voit son nom apparaitre.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire