2 min de lecture Assemblée nationale

Les infos de 7h30 - Réformes des retraites : l'hypothèse du 49.3 évoquée par Philippe

L'examen de la réforme des retraites se poursuit dans une ambiance toujours tendue, et l'hypothèse du passage en force fait son chemin. Édouard Philippe a d'ailleurs rendu visite aux députés de la majorité dimanche 23 février.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Réformes des retraites : l'hypothèse du 49.3 évoquée par Philippe Crédit Image : Thomas SAMSON / POOL / AFP | Date :
La page de l'émission
BEGOT 245300
Amandine Bégot et Julien Fautrat

L'Assemblée nationale poursuit l'examen de la réforme des retraites, débuté lundi 17 février, dans une ambiance toujours très tendue. Édouard Philippe a d'ailleurs rendu visite dimanche 23 février aux députés de la majorité. Au cœur de la discussion : l'hypothèse du 49.3, le passage en force. 

Sacha Houlié, député LaREM de la Vienne est contre : "Moi, parlementaire, je ne suis pas demandeur de la procédure de rationalisation qui est le 49.3. J'ai du temps devant moi, j'ai aucun mal à passer nuit et jour à l'Assemblée nationale pour démontrer que ce que je pense est bon pour les Français". 

Patrick Mignola, élu Modem de Savoie y est lui favorable. "On nage en plein désordre. L'Assemblée nationale est devenue une espèce de théâtre d'ombre où on dit un mot pour un autre, on prétend débattre alors qu'on ne débat pas. Tout le monde est en train de mentir. Il ne faut pas faire un 49.3 qui a pour objectif de brutaliser les mentalités, il faut faire un 49.3 pour dépasser les obstructions de l'opposition", dit-il. 

À écouter également dans ce journal

Coronavirus - La vigilance monte encore d'un cran en France face à l'épidémie. Une réunion de crise a eu lieu, dimanche, à Matignon, alors qu'en Italie, le nombre de cas s'est multiplié ces derniers jours. 

À lire aussi
La députée REM Sonia Krimi à l'Assemblée nationale en février 2018 assemblée nationale
Coronavirus : vers une régularisation des sans-papiers ?

Procès Fillon - L'ancien Premier ministre comparaît pour détournement de fonds publics, trois ans après les révélations sur les emplois présumés fictifs de son épouse. Son avocat a demandé le renvoi de l'audience en raison de la grève des avocats. 

Julian Assange - La justice britannique examine la demande d'extradition d'Assange vers les États-Unis. Le fondateur de Wikileaks risque là-bas 175 ans de prison. Il a récemment reçu le soutien de 117 médecins qui dénoncent la torture psychologique qui lui est infligée. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Assemblée nationale Réforme des retraites Édouard Philippe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants