2 min de lecture 14 juillet

Les infos de 7h - Fête nationale : ce qu'il faut attendre de l'interview de Macron

Emmanuel Macron s'exprimera à l'occasion du 14 juillet ce mardi à 13h10, une première depuis son élection en 2017.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal RTL de 7h du 14 juillet 2020 Crédit Image : Ludovic MARIN / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 1
Vincent Derosier édité par Eléanor Douet

Emmanuel Macron assistera au défilé militaire ce mardi matin avant de retourner à l'Élysée pour l'interview du 14 juillet dès 13h10. Un exercice qu'il avait remisé au grenier de la République, trop ringard. Mais cette année, rien n'est comme d'habitude. Il y a des inquiétudes et un nouveau gouvernement à installer. Le Président a besoin de s'adresser une dernière fois aux Français avant les grands départs en vacances.

Il faut dire que ces derniers jours, l'omniprésence de Jean Castex sur le terrain et dans les médias a un peu éclipsé Emmanuel Macron, qui veut reprendre la main. "Le Président a hâte de parler, confie un conseiller. Il veut expliquer, défendre ses choix et tracer des perspectives."

Le chef de l'État renoue donc avec la grande interview du 14 juillet qu'il juge pourtant ringarde. Faut-il rendre obligatoire le port du masque dans les lieux clos ? Doit-on craindre un reconfinement général à la rentrée ? Emmanuel Macron devra d'abord répondre aux questions d'actualité et devra aussi donner ses priorités.

Il veut mener à terme l'explosive réforme des retraites, alors que les syndicats ne veulent plus en entendre parler et que les conséquences économiques de la crise sont encore incertaines. Chômage, plan de relance, sécurité, emploi des jeunes et bien sûr écologie... Emmanuel Macron sait qu'il devra se montrer convaincant. "Il veut prouver qu'il a choisi le bon gouvernement", glisse un proche.

À lire aussi
Alertée, la BAC a identifié le groupe de mineurs et placé deux individus en garde à vue. (illustration) violence
Hauts-de-Seine : plusieurs jeunes mis en examen après des violences du 14 juillet

D'ailleurs, sans surprise, le Président devrait saluer les premiers pas de Jean Castex et  justifier les nominations très polémiques de Gérald Darmanin au ministère de l'Intérieur et d'Éric Dupond-Moretti au ministère de la Justice.

À écouter également dans ce journal

Justice - Un Français de 40 ans a été interpellé en Gironde, soupçonné d'avoir administré des sites sur le darknet, permettant "à des milliers d'internautes dans le monde d'avoir accès à des photographies ou vidéos à caractère pédopornographique".

Société - Les festivités du 14 juillet sont bouleversées par la pandémie de coronavirus. De nombreuses villes ont annulé les traditionnels feux d'artifice et les bals populaires. À Paris, il n'y aura pas de défilé militaire sur les Champs-Élysées, mais une cérémonie place de la Concorde.

Mars - Les Emirats arabes unis s'apprêtent à entrer dans l'histoire mercredi en devant le premier arabe à envoyer une sonde sur Mars, avec le lancement prévu de la mission baptisée "Espoir"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
14 juillet Élysée Le journal
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants