2 min de lecture Justice

Les infos de 18h - Procès Preynat : les aveux glaçants de l’ancien prêtre

Au cours de son procès ce mardi 14 janvier, l'ancien prêtre Bernard Preynat a fait de terribles aveux. Il est notamment revenu sur la fréquence des attouchements sexuels sur des enfants dont il est accusé.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 18h - Procès Preynat : les aveux glaçants de l'ancien prêtre Crédit Image : PHILIPPE DESMAZES / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Frédéric Perruche édité par Charles Deluermoz

Jugé pour des agressions pédophiles commises pendant 20 ans dans les années 1970 et 1980 alors qu'il officiait comme aumônier scout, Bernard Preynat a fait des aveux qui font froid dans le dos ce mardi 14 janvier : il reconnaît quasiment une victime par jour pendant les camps scouts. Malgré tout il tente de minimiser les faits.

S'il évoque au détour d'une question des centaines de gestes déplacésBernard Preynat a du mal à évoquer précisément les faits. Parfois il reconnaît des "caresses sur le sexe" des enfants comme Pierre-Emmanuel ou Jean-François, deux victimes qui sont formelles dans leurs déclarations. 

Mais le plus souvent il minimise : il parle de "câlins", de "gestes de tendresse" ou "d'amour" qui "m'apportaient du plaisir". "Pour moi ce n'était pas des agressions sexuelles mais je me trompais. Je vous demande pardon", lance Bernard Preynat à chaque victime qui défile à la barre.

"J'ai pêché, je le regrette, j'ai conscience du mal que j'ai fait. Il a fallu l'intervention du cardinal Decourtray  en 1991 pour que tout s'arrête. J'ai fait cette promesse à l'archevêque", a-t-il expliqué avant de poursuivre : "'On vous fait confiance, seul compte l'avenir' m'a-t-il dit. J'ai voulu être digne de cette confiance. Alors malgré les tentations j'ai résisté, je me suis battu contre moi-même. Je n'ai pas recommencé depuis 30 ans mais j'ai honte du mal que j'ai fait."

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Le ministre de la Santé Olivier Véran et le Premier ministre Edouard Philippe lors des questions au gouvernement le 24 mars coronavirus
Coronavirus : 5 nouvelles plaintes contre des membres et des ex-membres du gouvernement

Politique Ségolène Royal a publié ce mardi soir sur Facebook une lettre des ministères des Affaires étrangères et de la Transition écologique affirmant qu'il "est envisagé de mettre fin" à ses fonctions au regard de ses "récentes prises de paroles publiques".

Violences policières - Les proches de Cédric Chouviat, livreur mort à Paris après son interpellation par des policiers, ont été reçus ce mardi par Christophe Castaner. Ils se sont déclarés déçus que les agents mis en cause ne soient pas suspendus.

Santé - Près de 1.200 médecins hospitaliers, dont environ 600 chefs de service, menacent de "démissionner collectivement" de leur fonctions administratives si la ministre de la Santé Agnès Buzyn n'engage pas de "négociations" sur le budget et les salaires de l'hôpital.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Procès Pédophilie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants