2 min de lecture Hôpitaux

Les infos de 6h30 - Crise des hôpitaux : 1.200 médecins menacent de démissionner

Plus d'un millier de médecins et chefs de service des hôpitaux publics sont prêts à démissionner, si Agnès Buzyn n'entame pas de nouvelles négociations pour améliorer leurs conditions de travail et leur donner plus de moyens.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 6H30 - Crise des hôpitaux : 1.200 médecins menacent de démissionner Crédit Image : PASCAL PAVANI / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Jérôme Florin
Jérôme Florin édité par Quentin Marchal

C'est une crise sans blocage et pourtant le malaise est profond. Face à la crise de l'hôpital public, qui dure depuis plusieurs mois en France, les personnels soignants ont le sentiment de ne pas être suffisamment entendus. Pour faire bouger les choses, 1.200 médecins et chefs de service font preuve d'un acte de rébellion inédit puisqu'ils démissionneront de leurs fonctions d'encadrement si leur ministre Agnès Buzyn n'entame pas de nouvelles négociations.

Ainsi, à Marseille, une cinquantaine de cadres devrait s'engager dans ce mouvement sans précédent. Au sein de l'hôpital de la Timone, le service du professeur Jean-Luc Jouve composé en temps normal de douze infirmières et neuf auxiliaires puéricultrices, fait face à l'absence de cinq membres, qui n'ont pas été remplacés par manque de moyens

Jean-Luc Jouve tire sur la sonnette d'alarme et estime que son service fonctionne sur la corde raide : "Des enfants arrivent en étant porteur de maladies graves et il y a actuellement six lits de réanimation qui sont fermés par manque de personnel".

Pour Pascale, infirmière, il n'est pas rare qu'elle aille, au dernier moment, renforcer un service encore plus déficitaire que le sien mais qu'elle connaît moins. Ce qui engendre des conséquences : "On est des dangers pour les patients car ce sont des services dans lesquels on n'a pas l'habitude d'aller" déplore-t-elle. Un constat alarmant qui est partagé par beaucoup de ses collègues, totalement démotivés.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Un TGV médicalisé est mobilisé afin d'évacuer des patients atteints par le coronavirus transports
Les infos de 6h - Coronavirus : les TGV médicalisés ont été améliorés

International - La reine Elizabeth II a approuvé la décision du prince Harry et de Meghan Markle qui ont fait part de leur intention de se mettre en retrait de la famille royale britannique. Ils partiront, entre autres, vivre une partie de l'année au Canada.

Politique - Emmanuel Macron a annoncé l'envoi de 220 soldats supplémentaires au Sahel. Le chef de l'État veut consolider la présence militaire française dans la région et renforcer la force militaire Barkhane.

Faits divers - Un incendie criminel a détruit treize véhicules d'Enedis à Seyssinet, près de Grenoble, dans la nuit de dimanche 12 à lundi 13 janvier. Un acte qui a depuis été revendiqué par un site anarcho-libertaire, d'"ultragauche".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Hôpitaux Médecins Crise
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants