1 min de lecture Politique

Retraites : Ségolène Royal dénonce "l'égo machiste" de l'exécutif

Ségolène Royal dénonce "l'égo machiste" de l'exécutif. L'ancienne ministre socialiste estime qu'il est "plus que temps" de saisir la main tendue de Laurent Berger, patron de la CFDT, pour sortir du conflit sur la réforme des retraites.

Ségolène Royal
Ségolène Royal Crédit : NICHOLAS KAMM / AFP
Marie Gingault et AFP

"L'âge pivot c'est quelque chose qui n'était pas dans le programme d'Emmanuel Macron et qui n'a rien à faire dans cette réforme" a déclaré Ségolène Royal sur le plateau des 4 vérités de France 2 ce lundi 6 janvier. 

L'ancienne ministre socialiste l'affirme, "il est plus que temps" d'accepter la main tendue de Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT. Laurent Berger, qui a de nouveau demandé, dimanche, le retrait de l'âge pivot, estime cette mesure "injuste" et "inutile". Le secrétaire général de la CFDT a proposé une "conférence de financement" du système de retraites, distincte du projet de loi en préparation.

Pour Ségolène Royal cette proposition de Laurent Berger "est tout simplement une demande de démocratisation du processus car ce qui pêche, aujourd'hui, c'est la concentration du pouvoir entre les mains de quelques-uns qui décident pour 60 millions de Français."

L'ancienne candidate à la présidentielle de 2007 insiste sur le retrait du texte : "Cet état désolant qui est dû à une brutalité politique doit cesser" critique t-elle, avant d'ajouter que "Ce qu'on attend du Premier ministre ce matin, c'est du bon sens et c'est de l'empathie par rapport à ce qu'il se passe et c'est d'arrêter d'être sur cet égo machiste qui consiste à dire : on l'a dit, on le fait". 

À lire aussi
Boris Johnson, le 31 janvier 2020 Royaume-Uni
Coronavirus au Royaume-Uni : Boris Johnson hospitalisé en soins intensifs

Ségolène Royal n'a pas caché les personnes visées par ses attaques et a désigné le Président de la République, le Premier ministre, le ministre de l'Économie et le ministre du Budget. Selon l'ex-ministre, "ils ne seront pas humiliés en reculant". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique Réforme des retraites Ségolène royal
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants