1 min de lecture Pédophilie

Procès Preynat : "J'espère la peine maximale", dit une victime du prêtre

INVITÉ RTL - Pierre-Emmanuel Germain-Thill, victime non prescrite du père Preynat, fait partie du camp des parties civiles du procès qui débute aujourd'hui. Il espère une condamnation à la hauteur des faits.

Calvi-245x300 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
Procès Preynat : "J'espère la peine maximale", dit une de ses victimes Crédit Image : JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par Esther Serrajordia

Le procès du père Preynat, poursuivi pour abus sexuels sur des dizaines de mineurs, débute ce lundi 13 janvier au tribunal de Lyon près de 30 ans après les faits. Le procès est devenu le symbole des dérives pédophiles dans l'Église de France

Pierre-Emmanuel Germain-Thill est l'une des victimes du père Preynat. Il aborde ce procès avec "beaucoup de sérénité". "J'ai un besoin de me confier encore plus sur ce que j'ai pu avoir comme souvenir depuis que j'ai déposé ma plainte il y a quatre ans", affirme-t-il. 

Ce procès est, pour Pierre-Emmanuel Germain-Thill, une dernière étape afin de "définitivement tourner une page". Il déclare ne pas attendre quelque chose de Bernard Preynat, si ce n'est qu'il "continue de corroborer puisqu'il a toujours avoué". Âgé de 9 ans lorsque le père a posé pour a première fois ses mains sur lui, Pierre-Emmanuel ne "souhaite pas d'excuses" car il estime que ces actes sont inexcusables. "Il aurait pu se contrôler à l'âge adulte ou il aurait pu être contrôlé par d'autres personnes", dit-il. 

Je suis prêt pour ce procès

Pierre-Emmanuel Germain-Thill
Partager la citation

Malgré cela, Pierre-Emmanuel Germain-Thill attend une confrontation. "J'ai des choses à lui dire mais je les garde pour moi. C'est pour ça que je suis là aujourd'hui et que je serai debout jusqu'aux dernières secondes de ce procès vendredi", dit-il. 

À lire aussi
La ville de Mont-de-Marsan dans les Landes pédophilie
Landes : un pédophile placé en garde à vue après avoir été piégé sur internet

Le jeune homme affirme avoir une "grosse pensée" pour les autres victimes prescrites et espère que ce procès fera bouger le rôle de l'Église et de la hiérarchie dans ces affaires de pédophilie. 

"Je suis prêt pour ce procès. J'espère la peine maximale, c'est à dire 10 ans si c'est la réclusion maximum bien que j'estimerai que ça en vaille beaucoup plus", conclut-il. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pédophilie Église Procès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants