1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les infos de 18h - Guerre d'Algérie : Emmanuel Macron appelle à reconnaître deux massacres
2 min de lecture

Les infos de 18h - Guerre d'Algérie : Emmanuel Macron appelle à reconnaître deux massacres

Ce mercredi 26 janvier, face à des associations de pieds-noirs, le chef de l'État a fait un nouveau geste de reconnaissance mémorielle autour de la Guerre d'Algérie. Emmanuel Macron appelle à reconnaître deux nouveaux massacres.

Emmanuel Macron, le 26 janvier 2022, au Palais de l'Élysée
Emmanuel Macron, le 26 janvier 2022, au Palais de l'Élysée
Crédit : Ludovic MARIN / POOL / AFP
Les infos de 18h - Emmanuel Macron reconnaît deux nouveaux massacres de la Guerre d'Algérie
16:13
Les infos de 18h du 26 janvier 2022
16:13
Vincent Derosier - édité par Benoît Leroy

Emmanuel Macron s'est emparé de l'Histoire, avec un grand H, ce mercredi 26 janvier. Le président qui, lors d'une rencontre avec des pieds-noirs à l'Élysée, a plaidé pour la reconnaissance de deux massacres. 

Celui de la rue d'Isly à Alger, en mars 1962, par l'armée française et celui d'Oran, le 5 juillet 1962, par des Algériens contre des civils européens et Français.

Ce mercredi, au Palais de l'Élysée, le chef de l'État a pointé un "engrenage mortifère de la guerre civile" qui "conduisit au drame, à Oran". "Des centaines d'Européens - essentiellement des Français - furent massacrés. Comme le furent ensuite, des dizaines de milliers de harkis", a rappelé Emmanuel Macron.

Et de poursuivre devant les familles de pieds-noirs et leurs descendants. "Ce massacre, lui aussi, doit être regardé en face et reconnus", a-t-il expliqué. La vérité doit être de mise et l'histoire transmise", a-t-il également souligné.

À écouter également dans votre journal

À lire aussi

Ehpad - À l'issue du Conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, s'est exprimé sur le scandale touchant les Ehpad du groupe Orpea : "Il est hors de question que de tels agissements puissent être tolérés dans notre pays".

Antisémitisme - Les actes antisémites se poursuivent en France. Dans un sondage publié ce mercredi 26 janvier, 68 % des Juifs sondés déclarent avoir subi moqueries et vexations. Dans le détail, 20 % des sondés dit avoir été victime d’agressions physiques.

Chômage - Le nombre de personnes sans activité, en catégorie A, a enregistré en France une nette baisse de 5,9% au quatrième trimestre 2021 par rapport au trimestre précédent, soit 208.500 inscrits en moins, à 3,336 millions, selon les chiffres publiés mercredi par Pôle emploi.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/