1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Les infos de 18h - Anne Frank : près de 80 ans après sa mort, son dénonciateur enfin identifié ?
2 min de lecture

Les infos de 18h - Anne Frank : près de 80 ans après sa mort, son dénonciateur enfin identifié ?

Après dix ans d'enquêtes, des historiens du monde entier révèlent, ce lundi 17 janvier, un nom. Celui qui, en 1944, aurait trahi l'adolescente et ses proches qui vivaient cachés dans un appartement clandestin d'Amsterdam.

Une photo d'Anne Frank diffusée en 1959, 15 ans après sa mort
Une photo d'Anne Frank diffusée en 1959, 15 ans après sa mort
Les infos de 18h - Anne Frank : près de 80 ans après sa mort, son dénonciateur enfin identifié par l
13:39
Les infos de 18h - Anne Frank : près de 80 ans après sa mort, son dénonciateur enfin identifié par les historiens ?
13:39
Emilie Baujard - édité par Benoît Leroy

La fin d'une énigme vieille de 78 ans ! Mais aujourd'hui, le dénonciateur d'Anne Frank et sa famille a peut-être été identifié. Selon des enquêteurs du monde entier, il pourrait s'agir d'un notaire juif d'Amsterdam : Arnold Van den Berg.

Son identité est ressorti après des milliers d'heures à fouiller et recouper des archives. Rien ne permet de dire à 100% que c'est lui, mais les faisceaux d'indices sont très nombreux. Désormais, pour comprendre pourquoi il aurait dénoncé la famille d'Anne Frank, il faut se replonger dans le contexte de l'époque... 

En 1942, aux Pays-Bas, 25.000 juifs vivent cachés, l'objectif du Troisième Reich est de tous les trouver pour les envoyer en camp de concentration. Ainsi, le notaire néerlandais aurait sûrement vendu les Frank pour sauver sa propre famille, qui risquait, elle aussi, d'être tuée par les nazis. 

Pour autant, on ne sait pas, et on ne le saura surement jamais, s'il savait qui se cachait à cette adresse. Selon les enquêteurs, Arnold Van Den Bergh détenait probablement une liste d'adresse sans pour autant savoir qui s'y cachait précisément. Interrogé au sujet de cette découverte, le musée Anne Frank d'Amsterdam a réagi avec prudence. "Une piste intéressante, qu'il faut encore fouiller."

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Justice - Le polémiste et candidat à la présidentielle, Éric Zemmour, a écopé de 10.000 d'amende, ce lundi 17 janvier pour ses propos tenus dans une émission de CNews sur les migrants mineurs. Il a indiqué faire appel.

Protocole sanitaire - Après une première journée de grève jeudi dernier, les syndicats appellent à une nouvelle mobilisation dans les écoles, collèges et lycées, ce jeudi 20 janvier. Ils réclament des "réponses fortes" de la part du gouvernement face "au chaos" ressenti dans les écoles.

Coronavirus - Le préfet de police de Paris a réimposé, ce lundi, le port du masque dans certains lieux de la capitale. Ce sont, avant tout, les zones très fréquentées de la capitale qui sont concernées : arrêts de bus, manifestations, brocantes. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/