2 min de lecture Éric Dupond-Moretti

Les infos de 18h - Enquête sur le PNF : "J'ai dit tout ce que j'avais à dire", dit Dupond-Moretti

Les deux plus hauts magistrats français se sont alarmés de l'enquête administrative à l'encontre du PNF. Éric Dupond-Moretti a estimé qu'il n'était pas question de réagir : "Je ne compte pas revenir sur ce sujet", a-t-il déclaré.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 18h - Enquête sur le PNF : "J'ai dit tout ce que j'avais à dire", dit Dupond-Moretti Crédit Image : Alain JOCARD / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Thomas Prouteau édité par Florise Vaubien

L’affaire des "fadettes" n’a pas fini de faire couler de l’encre. Les deux plus hauts magistrats de France prennent la parole ce mardi 29 septembre. Dans une tribune publiée dans le journal le Monde, François Molins et Chantal Arens se disent inquiets des récentes décisions prises par le Garde des Sceaux, après l’ouverture d’une enquête administrative contre trois magistrats du Parquet national financier. 

De quoi faire bondir le premier intéressé, le ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti qui présentait mardi son budget pour 2021, un budget en nette hausse. "J'ai dit tout ce que j'avais à dire : je n'enlèverai pas un mot ", a-t-il déclaré. 

Le Garde des Sceaux a assuré qu'il ne comptait pas "revenir" sur ce sujet, "parce qu'à chaque fois que je reviens là-dessus, je ne vous parle pas du budget dont j'ai envie de parler", a-t-il poursuivi. 

J'ai dit ce que j'avais à dire, ça ne m'intéresse plus

Le ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti
Partager la citation

Ce budget, "on est allé le chercher avec les dents", a-t-il souligné. Et de renchérir : "cela m'importe bien plus que ce que tel ou tel a pu écrire dans telle ou telle chronique". "J'ai dit ce que j'avais à dire, ça ne m'intéresse plus", a-t-il conclu. 

À lire aussi
Éric Dupond-Moretti, le 6 octobre 2020 Éric Dupond-Moretti
Samuel Paty : Éric Dupond-Moretti "dégouté" par "une partie de la classe politique"

François Molins, ancien procureur de la République près le tribunal de grande instance de Paris, s'exprimera au micro de RTL soir dès 18h15, mercredi 30 septembre. 

À écouter également dans ce journal

États-Unis - Le premier débat télévisé entre le président Donald Trump et Joe Biden se déroulera à 3 heures du matin (heure française) à 35 jours des élections présidentielles. Trump est distancé dans les sondages : il devra prendre des risques pour déstabiliser son adversaire. 

Discothèques - Mardi 29 septembre, une vingtaine de patrons de boîtes de nuit se sont enchaînés aux grilles de l’Assemblée nationale pour appeler les autorités à réagir face à la situation économique inquiétante de leur secteur. 

Marseille - Entre 150 et 200 patrons de bars et restaurants se sont rendus, mardi 29 septembre, devant le tribunal administratif de Marseille. Celui-ci doit analyser un recours qui vise à suspendre l'arrêté interdisant la fermeture des bars et restaurants

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Éric Dupond-Moretti Justice française Justice
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants