2 min de lecture Enquête

Enquête sur le PNF : "un véritable scandale", estime la représentante de la magistrature

Le ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti a annoncé l’ouverture d’une enquête administrative visant le Parquet national financier. "Un véritable scandale", estime Katia Dubreuil, présidente du syndicat de la magistrature.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Enquête sur le PNF : "un véritable scandale", estime la représentante de la magistrature Crédit Image : Christophe ARCHAMBAULT / AFP | Crédit Média : Thomas Prouteau | Durée : | Date : La page de l'émission
Thomas Prouteau édité par Florise Vaubien

Le Parquet national Financier est dans le collimateur du ministre de la Justice. Le Garde des Sceaux Éric Dupond-Moretti a annoncé l’ouverture d’une enquête administrative visant trois procureurs du parquet anticorruption, conséquence directe de l’affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy

En juin dernier, la presse avait révélé que les factures des grands ténors du barreau avaient été épluchées, dont celle de Maître Dupond-Moretti. Cette révélation avait poussé l’ancienne ministre de la Justice Nicole Belloubet à lancer une inspection générale

Pour déclencher cette enquête, Éric Dupond-Moretti se base sur le rapport de l'ancienne ministre, publié mardi 15 septembre, qui constate des dysfonctionnements tout en validant les méthodes d’enquête du PNF. Le Garde des Sceaux estime que les trois magistrats ont pu manquer à leur devoir professionnel. Si la procédure est rare, elle peut aboutir à des sanctions. 

Le ministre est en plein conflit d’intérêts, visible de tous

Katia Dubreuil, présidente du syndicat de la magistrature, sur RTL
Partager la citation

L’annonce a fait bondir Katia Dubreuil, présidente du syndicat de la magistrature. "Le ministre ne peut pas faire ça ! Il est en plein conflit d’intérêts, visible de tous", lance la présidente. Katia Dubreuil explique qu'Éric Dupond-Moretti ne peut pas "saisir l’inspection d’une enquête disciplinaire contre des magistrats alors qu’il avait lui-même déposé plainte en tant qu’avocat contre ce même parquet financier". 

À lire aussi
Un Lilloise porte la photo Samuel Paty lors d'un rassemblement le 18 octobre 2020. enquête
Les infos de 18h - Assassinat de Samuel Paty : où en est l'enquête ?

La représentante de la magistrature déplore "un véritable scandale" : "nous sommes éberlués que l’on puisse en arriver" à une telle procédure "dans un état de droit". 

Un "retour de bâton"

La chancellerie justifie la démarche en soulignant que le ministre de la Justice n’avait pas le choix au vu des dysfonctionnements relevés. Parmi eux, le fait que l’enquête pour rechercher la taupe présumée de Nicolas Sarkozy était restée secrète pendant plus de cinq ans

L’un des magistrats visés par l’enquête se dit de son côté abasourdi et déclare : "le parquet anticorruption s’est attaqué aux puissants, c’est le retour de bâton".  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Enquête Éric Dupond-Moretti Ministre
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants