2 min de lecture Équipe de France de football

Les infos de 12h30 - France-Turquie : l'entraîneur turc appelle au calme

Le match de qualification pour la coupe d'Europe 2020 se déroule dans un contexte politique particulier. Le coach turc, Şenol Güneş, appelle à la "paix" entre les supporters.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
France-Turquie : l'entraîneur turc appelle au calme Crédit Image : FRANCK FIFE / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission

Le contexte géopolitique tendu entre la Turquie et les Kurdes, soutenus par la France, s'invite ce 14 octobre, au Stade de France. Dans le cadre des éliminatoires pour l'Euro 2020, les Bleus vont recevoir la sélection turque pour un choc au sommet du groupe H. 

80.000 supporters sont attendus pour la rencontre et la moitié du stade pourrait être occupée par des Turcs. Certains redoutent que la Marseillaise ne soit abondamment sifflée. La rencontre a été classée à risque par les pouvoirs publics, qui prévoient une vigilance accrue, avant et après le match pour éviter des affrontements avec d'éventuels groupes kurdes.

Afin de minimiser le risque d'incidents, le sélectionneur des Rouge et Blanc, Şenol Güneş, a appelé au calme. "Je veux m'adresser aux supporters turcs et à tous les supporters en général, s'ils viennent voir un match, c'est pour le plaisir de voir du foot, pour applaudir l'adversaire aussi. Le football, c'est la paix", a-t-il déclaré en conférence de presse.

À écouter également dans ce journal

Prix Nobel d'économie - La Franco-Américaine, Esther Duflo, a reçu le Prix Nobel d'économie. À 46 ans elle est la plus jeune lauréate de la prestigieuse récompense dans sa catégorie.

À lire aussi
Didier Deschamps invité de RTL le 9 octobre 2019 homophobie
Homophobie dans les stades : "Ça s'est calmé mais ce n'est pas résolu" dit Deschamps

Attaque de la préfecture - 5 personnes de l'entourage de Mickaël Harpon ont été interpellées, ce lundi 14 octobre. Parmi eux, un imam réputé pour ses positions salafistes. 

Affaire Maëlys - Karine, l'ex-compagne de Nordhal Lelandais, qui a reconnu avoir tué la petite Maëlys mais plaide l'accident, va porter plainte contre la gendarmerie. Elle estime que les autorités ne l'ont pas assez écoutée concernant les menaces de son ancien compagnon, "le diable" selon elle. Elle affirme que le meurtre de la petite Maëlys "aurait pu être évité".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Équipe de France de football Turquie Recep Tayyip Erdogan
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants