2 min de lecture Grand débat

Les actualités de 6h - Grand débat : que vont devenir les cahiers de doléances ?

Remplis par les Français depuis plusieurs semaines dans les mairies, les cahiers de doléances sont désormais entre les mains des préfets.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les actualités de 6h - Grand débat : que vont devenir les cahiers de doléances ? Crédit Image : CHARLY TRIBALLEAU / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Micro RTL générique
Marie Moley et Léa Stassinet

C'est l'Association des maires ruraux de France qui avait appelé ses adhérents à ouvrir les mairies pour permettre de recueillir la parole des Français en pleine crise des "gilets jaunes". C'est désormais chose faite, et ces cahiers de doléances sont maintenant entre les mains des préfets. Charge maintenant aux représentants de l'État de les numériser et de trier leur contenu pour faire remonter les principales revendications. 

Dans l'Eure, les maires sont venus confier leurs cahiers mercredi 20 février à la préfecture du département. "Il y en a un qui demande le rétablissement de la peine de mort", raconte le maire de la commune de Marcilly-sur-Eure. Un autre habitant réclame lui "le plafonnement des salaires pour les patrons et les footballeurs comme Antoine Griezmann et Karim Benzema", poursuit-il. "Je sais pas ce que vous allez faire de ça...", conclut l'édile en riant, s'adressant à une employée de la préfecture. 

"La pire des choses, ce serait que ça aille à la cave", confie le maire de Vexin-sur-Epte. Michel Jouyet montre les 14 pages noircies par ses administrés. "Ce sont des lignes à la Audiard, mais c'est le peuple", affirme-t-il. 

À écouter également dans ce journal

Lutte contre l'antisémitisme - "La honte doit changer de camp" a lancé le président de la République, hier soir, au diner annuel du Crif. Emmanuel Macron annonce un tour de vis contre les acteurs d'internet qui n'en font pas suffisamment, selon lui. La lutte contre l'antisémitisme doit d'abord passer par les réseaux sociaux, estime-t-il. 

Justice - La mère de la petite Fiona, Cécile Bourgeon, ne dort plus en prison. La Cour de cassation a annulé sa condamnation mardi 20 février. Les assises de Haute-Loire avaient prononcé une peine de 20 ans à l'encontre de la jeune femme pour les coups mortels portés à sa fille en 2013, dont le corps n'a jamais été retrouvé. 

À lire aussi
Priscillia Ludosky, une des figures du mouvement des "gilets jaunes", devant le château de Chambord (Loir-et-Cher) le 23 février 2019. Gilets jaunes
"Gilets jaunes" : quatre figures du mouvement réclament une rencontre avec Macron

Football -  Le PSG a déroulé hier soir face à Montpellier. Victoire 5 buts à 1. C'était un match en retard de la 17e journée de Ligue 1. Bordeaux et Guingamp on quant à eux fait match nul 0-0. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Grand débat Maires Préfecture
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants