1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les actualités de 18h : Emmanuel Macron évite le bain de foule dans l'Est
2 min de lecture

Les actualités de 18h : Emmanuel Macron évite le bain de foule dans l'Est

Pour le début de sa semaine de déplacements, à l'occasion du centenaire de la fin de la Premier Guerre mondiale, le chef de l'État n'a pas été à la rencontre des Français, préférant la compagnie des élus locaux.

Emmanuel Macron à Morhange le 5 novembre 2018
Emmanuel Macron à Morhange le 5 novembre 2018
Crédit : PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP
Les actualités de 18h : Emmanuel Macron évite le bain de foule dans l'Est
13:55
Les actualités de 18h : Emmanuel Macron évite le bain de foule dans l'Est
13:49
Isabelle Choquet

Emmanuel Macron a entamé hier soir un périple de plusieurs jours à l'occasion du centenaire de la fin de la Première Guerre mondialeUne "itinérance mémorielle", comme le dit l'Élysée. Ce matin, le chef de l'État assistait à une cérémonie au monument aux morts de Morhange, en Moselle. Et cet après-midi, il a rencontré des élus à Pont-à-Mousson en Meurthe-et-Moselle, avant une visite d'entreprise. Avec ce planning bien rempli, Emmanuel Macron n'a pas trouvé le temps d'aller à la rencontre des Français et ça ne passe pas très bien.

À Pont-à-Mousson, des centaines de barrières empêchaient en effet l'accès à la place de la mairie. Derrière les grilles, certains avaient pourtant attendu six heures pour serrer la main du Président et forcément, lorsque le cortège d'Emmanuel Macron est passé sans s'arrêter, les déçus étaient nombreux. "On n'a même pas eu le temps de lui dire au moins bonjour. C'est la moindre des politesses", regrette l'un d'eux au micro de RTL.

C'est peut-être la manifestation annoncée de la CGT qui a empêché les habitants d'aller au contact du chef de l'État, le dispositif de sécurité ayant été modifié hier soir. 'Initialement, il y avait une possibilité d'approcher d'un petit peu plus près. Les services de sécurité ont souhaité que le dispositif soit un peu déplacé, donc beaucoup de gens n'ont pas pu l'approcher d'aussi près qu'ils l'auraient souhaité. C'est peut-être un petit peu dommage", explique Henri Lemoine maire LR de Pont-à-Mousson.

Et à défaut de passer du temps avec les Français, Emmanuel Macron a pris le temps de chouchouter les élus locaux. La pause déjeuner d'une heure a finalement duré plus de 3 heures.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Faits divers - À Marseille, les secours fouillent toujours les décombres à la recherche d'éventuelles victimes après l’effondrement de deux immeubles vétustes ce matin. Un troisième immeuble a été délibérément abattu pour sécuriser la zone.

Faits divers - La thèse du suicide est privilégiée après qu'un gendarme a été retrouvé mort dans les jardins de Matignon. Le militaire de 45 ans était l'un des hommes chargés de protéger la résidence du Premier ministre. Son arme de service était à ses côtés lorsqu'il a été découvert.

Économie - Alors que la grogne monte face à la hausse des prix de l'essence et du dieselCarrefour et Leclerc ont décidé de vendre le carburant à prix coûtant

Culture - Il voulait que ses obsèques soient une fête : ultime pari réussi pour Philippe Gildas. La cérémonie, cet après-midi au crématorium du Père Lachaise, s'est transformée en un show à son image : bienveillant, drôle et profond.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/