1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Législatives 2022 : pour Larcher, la commission des Finances à l'Assemblée "devrait revenir" au RN
2 min de lecture

Législatives 2022 : pour Larcher, la commission des Finances à l'Assemblée "devrait revenir" au RN

Le président du Sénat estime que la commission des Finances à l'Assemblée "devrait revenir" au RN car ce sont "des élus de la République".

Gérard Larcher, le 2 juillet 2020
Gérard Larcher, le 2 juillet 2020
Crédit : Ludovic Marin / AFP
Guillaume Dosda & AFP

Le président LR du Sénat, Gérard Larcher, demande un "changement profond d'attitude" de la part d'Emmanuel Macron, au vu de la "défaite historique" aux législatives et de son bilan politique, dans un entretien accordé au Parisien.

Il indique que le "bilan politique" d'Emmanuel Macron "est le résultat de la verticalité de sa gouvernance" et démontre "les limites du 'en même temps'". Il estime que "le front républicain a disparu" avec l'arrivée de 72 députés LFI et 89 RN. Le pays "risque d'être difficile à gouverner" selon lui et il "souhaite le dialogue dans l'intérêt de la France".

Le président du Sénat clarifie également la position des Républicains. "Nous sommes clairement dans l’opposition, (...) mais nous avons comme ligne de conduite l'intérêt de la France et des Français". Concernant la commission des Finances, il affirme : "Il y a un règlement à l’Assemblée nationale qui dit que le président de la commission des Finances doit être issu de l’opposition. Or, je constate que le RN est le premier groupe d’opposition. Donc, elle devrait lui revenir" car "ce sont des élus de la République", même si "nous n'avons pas la même histoire et ne partageons pas les mêmes valeurs", nuance-t-il.

Tollé du côté du PS et de LFI

Le premier secrétaire du PSOlivier Faure, a vivement réagi et a fait part de sa colère sur Twitter : "Toutes les droites, de LaREM à LR (...) vont donc mêler leurs voix à l’extrême droite pour accorder au RN la commission des Finances". Et d'ajouter : "En détruisant le front républicain, ils ouvrent la porte à une victoire future du RN. La défaite et le déshonneur". Il se dit "proprement écœuré par tous ces gens de LR, LaREM ou du MoDem, qui participent avec ardeur à la banalisation de l’extrême droite depuis quelques jours".

À lire aussi

De son côté, la députée LFI tout juste réélue Clémentine Autain a également tweeté : "Le front antirépublicain est en marche... !".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.