1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Législatives 2022 : Nupes, Ensemble… Comment s’y retrouver ?
4 min de lecture

Législatives 2022 : Nupes, Ensemble… Comment s’y retrouver ?

Les élections législatives approchent à grand pas. On connaitra bientôt la liste définitive des candidats liés à un parti ou une alliance, mais il n'est pas toujours simple de s'y retrouver.

Un bureau de vote (image d'illustration)
Un bureau de vote (image d'illustration)
Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
Philippine Rouvière Flamand

Nupes, Ensemble, Renaissance ... ces noms semblent nouveaux dans le paysage politique français, et il est facile de s'y perdre. Les élections législatives auront lieu dans maintenant moins d'un mois pour le premier tour (12 juin) et les Français connaitront bientôt la liste définitive des candidats et de leur parti se présentant dans les 577 circonscriptions. 

Contrairement à la récente élection présidentielle, chaque parti ne se présente pas individuellement. Ces élections permettant de déterminer le budget des partis pour leur groupe à l'Assemblée, il est parfois plus intéressant financièrement pour eux de se rassembler. C'est pour cela qu'existent des alliances. Certaines choisissent de prendre le nom du parti qui présentera le plus de candidat, comme LR et le RN, d'autres en choisissent un nouveau, comme la Nupes et Ensemble. 

La Nupes

La Nouvelle Union Populaire Écologique et Sociale, ou Nupes, est un rassemblement des partis de la gauche. Face aux bas scores de la gauche à l'élection présidentielle, les différents partis ont trouvé un compromis pour se réunir derrière Jean-Luc Mélenchon, qui a terminé troisième au premier tour de la dernière élection. 

Cette union réunie La France Insoumise (LFI), le Parti Socialiste (PS), le Parti Communiste Français (PCF) et Europe Écologie Les Verts (EELV). La coalition présente un candidat dans chacune des 577 circonscriptions, avec une répartition décidée selon les scores obtenus lors de l'élection présidentielle. 

À écouter aussi

Ainsi, LFI, qui a réuni 21,95% des suffrages lors de l'élection présidentielle, présentera 326 candidats sous la bannière Nupes. Parmi les figures du parti, Adrien Quatennens sera candidat à sa réélection dans la 1ʳᵉ circonscription du Nord. Le leader de La France Insoumise, lui, ne se représentera pas à Marseille, puisqu'il brigue le poste de Premier ministre. 


EELV, qui a réuni 4,63% des votes lors de l'élection présidentielle, présentera 100 candidats. Julien Bayou est candidat dans la 5ᵉ circonscription de Paris et Sandrine Rousseau dans la 9ᵉ circonscription de Paris. En revanche, Yannick Jadot, candidat écologiste à la présidentielle, ne sera pas candidat. 

Le PCF, qui a convaincu 2,28% des votants à l'élection présidentielle, présenta 50 candidats, dont Fabien Roussel, qui a porté le parti lors de cette dernière élection, et qui se présentera à sa réélection dans la 20ᵉ circonscription du Nord. 

Enfin, le PS, qui a réalisé le score le plus bas de son histoire à la présidentielle (1,75%) présentera 70 candidats, dont Olivier Faure dans la 11e circonscription de Seine-et-Marne. La leader du parti à la présidentielle, Anne Hidalgo, ne se présentera pas. 

Ensemble !

Ensemble ! regroupe les partis de la majorité présidentielle. Parmi cette alliance, il y a le parti Renaissance (ex LREM), le MoDem (Mouvement démocrate) et Horizon (fondé par Edouard Philippe en 2021). Derrière cette confédération, il n'y aura qu'une seule et même association de financement politique pour les élections législatives. 

Renaissance présentera certaines grandes figures du parti de la majorité telles que Gérald Darmanin (10ᵉ circonscription du nord), Jean-Michel Blanquer (4ᵉ circonscription du Loiret), Gabriel Attal (10ᵉ circonscription des Hauts-de-Seine). 

Ensemble compte aussi des candidats qui sont encore étiquetés LR, mais qui sont jugés "Macron compatible". Il y aura par exemple les députées Constance Le Grip (6ᵉ circonscription des Hauts-de-Seine) et Emmanuelle Haziza (6ᵉ circonscription du Rhône). 

L'échiquier politique de droite

Les Républicains ont annoncé présenter 543 candidats. Le parti porté par Valérie Pécresse à la présidentielle s'est allié avec les centristes et l'UDI pour ces élections sous la bannière LR. Ainsi, le parti LR présentera 457 candidats, parmi lesquels Eric Ciotti, dans la 1ʳᵉ circonscription des Alpes-Maritimes. Valérie Pécresse, quant à elle, ne se présentera pas. Les centristes (alliant Nouveau centre et Liberté) présenteront 27 candidats et l'UDI 59.  

Le Rassemblement national présentera 569 candidats parmi lesquels Marine Le Pen (11ᵉ circonscription du Pas-de-Calais) et sa sœur Marie-Caroline (6ᵉ circonscription des Hauts-de-Seine).

Quant à Reconquête !, qui avait proposé une alliance au Rassemblement national, il présentera 550 candidats aux élections législatives. Le parti créé par Eric Zemmour précise sur son site que la mixité est quasiment totalement respectée, avec 271 femmes et 279 hommes présentés. Le candidat qui a terminé 4ᵉ à l'élection présidentielle sera candidat dans la 4ᵉ circonscription du Var. En revanche, Marion Maréchal, qui avait quitté le RN 

Contrairement à l'élection présidentielle, des candidats de plus petits partis ou sans parti remportent un siège de députés, tels que le Parti animaliste et Divers gauche. Lutte ouvrière, qui était porté par Nathalie Arthaud lors de la présidentielle, présente également des candidats. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/