1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "Le report du Black Friday n'a pas eu de conséquence néfaste", dit Griset sur RTL
2 min de lecture

"Le report du Black Friday n'a pas eu de conséquence néfaste", dit Griset sur RTL

INVITÉ RTL - Le ministre délégué aux PME annonce sur RTL que la fréquentation dans les commerces est correcte depuis leur réouverture fin novembre.

Alain Griset, ministre des PME sur RTL, le 29 septembre 2020
Alain Griset, ministre des PME sur RTL, le 29 septembre 2020
Crédit : RTL
Alain Griset était l'invité de RTL du 23 décembre 2020
10:24
Alain Griset était l'invité de RTL du 23 décembre 2020
10:24
Jérôme Florin

Les commerçants craignaient une période noire avant les Fêtes, la levée du confinement et leur réouverture semble avoir limité les dégâts. Chez ceux qui ont été autorisés à rouvrir fin novembre, la clientèle a été au rendez-vous.

"Je pense que les Français ont souhaité pouvoir faire leurs courses dans le commerce physique en très grande partie, explique sur RTL le ministre délégué aux PME Alain Griset. Globalement, on constate une activité légèrement moins forte que l'année dernière, mais très correcte au vu de la période".

Beaucoup craignaient notamment l'impact du Black Friday, opération commerciale très suivie sur les plateformes en ligne et décalée cette année en France, sur le commerce physique. "Il y a eu, néanmoins, une activité équivalente dans les magasins à celle de l'année passée, affirme le ministre. Le report du Black Friday n'a pas eu de conséquence néfaste sur l'activité économique".

Les 15 premiers jours après la réouverture des commerces ont été corrects

Alain Griset, ministre délégué aux PME sur RTL

Mais la limitation du nombre de convives autour de la table Noël a provoqué une baisse du budget cadeau, notamment chez les grands-parents. "Les magasins de jouets nous disent aujourd'hui que l'activité a été à peu près correcte", tempère Alain Griset. 

À lire aussi

Le léger repli enregistré par les commerçants par rapport à l'an dernier reste à déterminer précisément, les chiffres des deux semaines qui précédent Noël ne sont pas encore tombés. "On sait que les 15 premiers jours après la réouverture ont été corrects, équivalents à l'année dernière", explique le ministre.

En ce qui concerne les restaurateurs, l'heure est toujours à l'incertitude : la réouverture au 20 janvier sera conditionnée à la situation sanitaire des semaines qui précéderont. "Nous avons mis en place des dispositifs d'accompagnement, dont je sais qu'ils ne sont pas satisfaisants, car ils veulent travailler, mais qui les accompagnent au mieux sur le plan économique."

Nous allons essayer d'être plus fortement à l'écoute des restaurateurs

Alain Griset, ministre délégué aux PME sur RTL

Depuis la mi-mars, certains petits patrons n'ont pas pu travailler, ou très peu, même s'ils ont passé du temps à mettre en place un protocole sanitaire strict. 

La rédaction vous recommande

"Même si on donne des aides, ce n'est pas satisfaisant, car ils veulent travailler, assure Alain Griset. J'ai eu un échange avec des représentants des restaurateurs, nous allons essayer d'être plus fortement à leur écoute pour ne pas les laisser sur le bord de la route sur le plan psychologique."

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/