2 min de lecture Connecté

"Jamais l'ordinateur ne remplacera l'être humain", affirme Andréa Bescond

BILLET - Après plus d'un mois de grève contre la réforme des retraites, Andréa Bescond s'interroge : et si les ordinateurs remplaçaient l'être humain ?

oeil monde - L'oeil de... Natacha Polony & Andréa Bescond & Philippe Caverivière & Olivier Mazerolle iTunes RSS
>
"Jamais l'ordinateur ne remplacera l'être humain", affirme Andréa Bescond Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Andréa Bescond édité par Charles Deluermoz

Dans le métro, assis sur un strapontin, tu prends beaucoup de plaisir à observer les stations défiler, toi qui as passé tant de temps à marcher ces dernières semaines. C'est sans regret. Tu crois en la solidarité, au poids des milliers de vulnérables contre les quelques puissants. Tes parents t'ont toujours inculqué que le nombre faisait la force.

Alors tu es plutôt satisfait que le Premier ministre renonce provisoirement à l'âge pivot pour les retraites. Tu n'es pas naïf pour autant. Tu sais que le combat continue et qu'il va être difficile de faire comprendre au gouvernement que la justice serait d'augmenter les cotisations patronales des plus fortunés.

Mais, pour l'instant, devoir se lever du strapontin, le sac à dos du type de devant enfoncé dans le ventre, le parfum entêtant de la femme derrière et l'ado à droite avec la musique à fond qui sort de son casque est une sensation presque agréable.

On est bientôt huit milliards sur la planète et on veut vivre avec des humains virtuels ?

Andréa Bescond
Partager la citation

Tu attrapes péniblement ton téléphone portable dans ta poche et tu lis un article sur Samsung qui a dévoilé un avatar humain ultra-réaliste, intelligent et doté d'émotion. Ils ont l'air humains et sont censés se comporter comme des humains et interagir avec eux. Mais ce sont des images de synthèse photo-réalistes, animées avec des technologies d'intelligence artificielle pour générer des comportements plus vrais que nature. Ça fait froid dans le dos.

À lire aussi
Un utilisateur de l'application Uber, en face d'un taxi londonien, le 22 septembre 2017 Connecté
Uber va bloquer les passagers mal notés, comment connaître sa note et l'améliorer

On est bientôt huit milliards sur la planète, on laisse crever des gens dans la traversée de la Méditerranée, on retrouve des gamins de 10 ans dans le train d'atterrissage des avions et on veut vivre avec des humains virtuels ? Quelle drôle d'idée !

Tu te dis qu'à la limite la seule raison pour laquelle tu accepterais d'avoir un humain virtuel ce serait pour qu'il bosse et cotise à ta place pendant que tu profites de la vie. Mais c'est marrant parce que l'humain virtuel, tu pensais que ça existait déjà à travers le personnage de Marlène Schiappa.

Jamais un ordinateur ne pourra remplacer la sincérité d'un amour.

Andréa Bescond
Partager la citation

Tu n'as jamais compris comment, ne suivant pas cette personne, elle se retrouve constamment dans tes fils d'actualité sur les réseaux sociaux. C'est comme des albums : Marlène fait un grenelle, Marlène fait un tuto coiffure, Marlène va chez Hanouna, Marlène essaye de tacler Villani à la mairie du XIVe... Marlène est de partout.

Mais elle n'est pas virtuelle et ça c'est bizarre. Et cela ne dit rien qui vaille cette histoire d'avatars. Franchement, toi tu vas continuer à partager ta vie avec des vraies personnes. D'ailleurs le métro s'arrête, les gens descendent et tu vois un couple qui s'embrasse. 

Et là tu sais. Tu sais que jamais un ordinateur ne pourra remplacer la sincérité d'un amour. Jamais il ne pourra remplacer le contact de la peau de la personne que tu aimes et dont tu connais chaque creux, chaque relief, chaque grain de beauté. Jamais un ordinateur ne remplacera l'intonation de la voix d'un être chéri qui est heureux ou inquiet. Jamais un ordinateur ne remplacera l'inconditionnalité d'un amour véritable.

Tu regardes ce couple qui descend sur le quai en se tenant la main. Les portes du métro se ferment. Il redémarre. Et tu souris car tu sais que jamais l'ordinateur ne remplacera l'être humain. Jamais.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Ordinateurs Grève
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants