2 min de lecture Retraites

Réforme des retraites : "l'âge pivot" retiré provisoirement du projet de loi

Dans une lettre aux organisations syndicales, le Premier ministre Édouard Philippe annonce retirer provisoirement l'âge pivot du projet de réforme des retraites.

Édouard Philippe a reçu les partenaires sociaux ce vendredi 10 janvier, à Matignon.
Édouard Philippe a reçu les partenaires sociaux ce vendredi 10 janvier, à Matignon. Crédit : CHARLES PLATIAU / POOL / AFP
IMG_0047
Nicolas Scheffer et AFP

Après une semaine de négociations avec les syndicats, le Premier ministre Édouard Philippe annonce, ce samedi 11 janvier, dans une lettre aux organisations syndicales qu'il compte retirer provisoirement la mesure de l'âge pivot de son projet de réforme des retraites.  

Le Premier ministre s'était engagé, vendredi 10 janvier, à adresser aux partenaires sociaux "par écrit des propositions concrètes" qui pourraient former la "base d'un compromis". Mais Philippe Martinez, le leader de la CGT a redit que son organisation n'avait "pas changé d'avis" après cinq semaines de conflit et fustigé un projet de loi que "personne ne comprend" et dont de nombreux aspects seront "réglés par des décrets".  

"Je suis disposé à retirer du projet de loi la mesure de court terme que j'avais proposée, consistant à converger progressivement, à partir de 2022 vers un âge d'équilibre de 64 ans en 2027", écrit le Premier ministre tout en insistant sur l'équilibre du financement, alors qu'une nouvelle journée de mobilisation réunissant 150.00 manifestants, selon la CGT, est émaillée de tensions à Paris, ce samedi.

La CFDT "salue le retrait de l'âge pivot du projet de loi", qu'elle dit avoir "obtenu" et salue un "retrait qui marque la volonté de compromis du gouvernement". "Les échanges peuvent enfin démarrer", assure l'Unsa syndicat majoritaire à la RATP.

Les conclusions de la conférence de financement d'ici "fin avril"

À lire aussi
Des personnes âgées dans un Ehpad, en France (illustration) Ehpad
Maltraitances dans un Ehpad en Aveyron : une information judiciaire a été ouverte

"L'impératif d'équilibre du système de retraite, ainsi que les importantes responsabilités qui seront confiées aux partenaires sociaux pour le piloter, seront inscrits dans le projet de loi". Cette conférence sur le financement devra remettre des conclusions "permettant d'atteindre l'équilibre financier en 2027", "d'ici la fin du mois d'avril 2020", afin qu'elles soient prises en compte lors les débats au Parlement. Si d'ici-là, aucun accord n'est trouvé entre les syndicats, le gouvernement "prendra par ordonnance les mesures nécessaires".

Enfin, Édouard Philippe promet aux Français la clarté : "À l'été 2020, lors de la publication de la loi, les Français auront ainsi une vision complète de la réforme et de ses effets".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Retraites Réforme des retraites Syndicats
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants