1 min de lecture La République En Marche

Haute-Garonne : deux nouvelles permanences de la majorité vandalisées

En Haute-Garonne, deux nouvelles permanences d'élus LaREM ont été dégradées. Depuis le vote du CETA, ces actes de vandalisme deviennent de plus en plus fréquents.

RTL Petit Matin - Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier iTunes RSS
>
La permanence d'une député de la majorité murée à Toulouse Crédit Image : Compte Twitter FDSEA de Haute-Saône @FDSEA70 | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Générique 6
Alexandre de Saint Aignan édité par Nicolas Barreiro

Deux de plus. Les dégradations se multiplient depuis le vote du CETA, le traité controversé de libre-échange entre l'Europe et le Canada. Dans la nuit de jeudi à vendredi 2 août, des agriculteurs ont posé des parpaings devant l'entrée du local de Corinne Vignon, députée La République en Marche de Haute-Garonne.

Le président de la Fédération Départementale des Syndicats d'Exploitants Agricoles de Haute-Garonne évoque "une opération symbolique face à une parlementaire sourde aux appels des agriculteurs."

Au même moment, toujours en Haute-Garonne, des agriculteurs ont déversé plusieurs tonnes de fumier devant la permanence de Monique Iborra, également députée LaREM.

Jean-Marie Fiévet, député LaREM qui a vu sa permanence vandalisée à deux reprises depuis dix jours, affirme au micro de RTL que ces méthodes ne leur donnent pas raison, "la violence ne rend pas hommage à leur cause, ça les dessert au contraire." Il affirme que "la population n'aime pas du tout quand on dégrade ou casse."

À lire aussi
Cédric Villani, le 9 septembre 2019 élections municipales à Paris
Municipales à Paris : Cédric Villani dévoile son équipe de campagne, avec Hugues Aufray

Ces deux permanences dégradées ne sont pas des cas isolés, le jeudi 1er août déjà, cette de Stanislas Guerini était taguée d'un "Non au CETA". La veille, la permanence de Foix était vandalisée à son tour, des inscriptions injurieuses et haineuses étaient également taguées à l'intérieur du local. À chaque fois, le CETA était mis en cause.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
La République En Marche Haute-Garonne Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7798139748
Haute-Garonne : deux nouvelles permanences de la majorité vandalisées
Haute-Garonne : deux nouvelles permanences de la majorité vandalisées
En Haute-Garonne, deux nouvelles permanences d'élus LaREM ont été dégradées. Depuis le vote du CETA, ces actes de vandalisme deviennent de plus en plus fréquents.
https://www.rtl.fr/actu/politique/haute-garonne-deux-nouvelles-permanences-de-la-majorite-vandalisees-7798139748
2019-08-02 11:19:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/6SESenaSx0edo_5yHoMfbw/330v220-2/online/image/2019/0726/7798106147_des-agriculteurs-murent-la-permanence-d-une-deputee-lrem-pro-ceta.JPG