1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Guerre en Ukraine : qui sont les protagonistes de la crise en Ukraine ?
4 min de lecture

Guerre en Ukraine : qui sont les protagonistes de la crise en Ukraine ?

Ce lundi 28 février, des délégations ukrainiennes et russes se sont retrouvées pour tenter de négocier un accord. Voici la position des différents protagonistes de ce conflit.

Vladimir Poutine le 18 février 2022.
Vladimir Poutine le 18 février 2022.
Crédit : Sergei GUNEYEV / Sputnik / AFP
55. Qui est Volodymyr Zelensky, le comédien devenu président... et chef de guerre ?
00:14:26
53. Qui est vraiment Vladimir Poutine ?
00:14:15
Lison Bourgeois

"J'ordonne au ministre de la Défense et au chef d'état-major de mettre les forces de dissuasion de l'armée russe en régime spécial d'alerte au combat". Ce dimanche 27 février, Vladimir Poutine a évoqué la mobilisation de ses forces nucléaires.

Depuis vendredi 25 février, la capitale ukrainienne subit les bombardements russes. Ce sont plus de 420.000 réfugiés qui ont fui les combats en Ukraine depuis le déclenchement de l’invasion russe jeudi dernier, dont près de la moitié sont entrés en Pologne.

Ce lundi 28 février, Kiev et Moscou ont engagé des négociations hasardeuses. C'est la première fois que Russes et Ukrainiens se retrouvent face à face autour d'une même table depuis le début de la guerre, le 24 février. Pour comprendre au mieux les enjeux de cette discussion, voici les positionnements des différents acteurs. 

Vladimir Poutine, le président russe

Vladimir Poutine est au pouvoir depuis 2000. Durant cette période, il a assuré les rôles de président et de Premier ministre de la Russie. C'est le plus ancien dirigeant du Kremlin depuis le dictateur soviétique Joseph Staline, décédé en 1953.

À écouter aussi

Un vote national controversé sur les réformes constitutionnelles en 2020 a donné à Vladimir Poutine la possibilité de rester au pouvoir au-delà de son quatrième mandat actuel, qui se termine en 2024. Il pourrait donc rester au Kremlin jusqu'en 2036.

Vladimir Poutine a une obsession : faire revenir Kiev dans le giron de Moscou au nom de la grandeur russe et faire reculer l'Otan, quitte à envahir l'Ukraine.

Ce dimanche 27 février, Vladimir Poutine a brandi la menace nucléaire. Il a annoncé mettre en alerte la "force de dissuasion" de l'armée russe, qui comprend un volet nucléaire, pour répondre aux "déclarations belliqueuses de l'OTAN" envers la Russie

Emmanuel Macron, le président français

Né en 1977 à Amiens, l'actuel président français s'est d'abord investi auprès du Parti socialiste. Appelé par François Hollande, le jeune énarque prend le poste de secrétaire général adjoint en 2012. Puis il va ensuite être nommé ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie. En août 2016, il démissionne du gouvernement et lance son parti "En Marche!". 

Aujourd'hui, le président français incarne aussi la présidence du Conseil de l’Union européenne (UE). Une double casquette qui place Emmanuel Macron au centre du conflit ukrainien. En contact avec Vladimir Poutine, il affiche une grande fermeté. Il a assuré que les sanctions seront "à la hauteur de l'agression" et "sans faiblesse". 

Ayant déjà obtenu 1544 parrainages pour la présidentielle, Emmanuel Macron doit aussi trouver le moment d'annoncer sa candidature. Le président français devait prendre la parole cette semaine, mais le meeting a été annulé.

Sergueï Lavrov, le ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie

Sergueï Lavrov est l'un des hommes le plus proche de Vladimir Poutine. Gérant les Affaires étrangères depuis 18 ans, le ministre est un diplomate aguerri. Né dans une famille arménienne originaire de Géorgie, Sergueï Lavrov obtient un diplôme de l'institut d’Etat des relations internationales (Mgimo).

Aujourd'hui, ses épaules semblent taillées pour supporter une telle situation de crise. Décrit comme un négociateur lucide et redoutable, il considère la diplomatie comme une guerre de tranchées. Actuellement, Sergueï Lavrov incarne la voix et le visage de la Russie sur la scène internationale.

Ce lundi 28 février, le chef de la diplomatie russe a annulé sa visite prévue à Genève pour participer au Conseil des droits de l’homme et à la Conférence sur le désarmement. La représentation permanente russe à Genève pointe du doigt des "sanctions antirusses".

Volodymyr Zelensky, président ukrainien

Né en 1978, Volodymyr Zelensky a d'abord entamé une carrière d'acteur avant de s'intéresser à la politique. Dans la série humoristique intitulée "Serviteur du peuple", il incarne un professeur d'histoire au lycée devenu subitement et malgré lui Président de l'Ukraine. Une anecdote amusante puisque Volodymyr Zelensky est aujourd'hui aux manettes de son pays. 

Le comédien ne cache pas son manque d'expérience assure avoir assez de "force et d'énergie pour gouverner". Élu avec 73,2% des voix le 20 mai 2019, Volodymyr Zalensky fait du maintien de la paix dans le Donbass son principal combat. 

Avant l'invasion des militaires russes, Volodymyr Zelensky a assuré qu'il resterait à Kiev. Sur une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, Volodymyr Zelensky interpelle son peuple en affirmant : "Nous ne devons rien à personne et ne céderons rien à qui que ce soit". Ce lundi 28 février, plus 400 mercenaires russes sont en route pour Kiev pour assassiner le président Zelensky, selon le Times.

Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne

"Les dirigeants russes devront faire face à un isolement sans précédent", a promis la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen. Les Vingt-Sept ont décidé de déclencher "des sanctions massives et douloureuses à l'égard du régime russe", a annoncé le président du Conseil européen Charles Michel à l'issue de la réunion.

Ursula von der Leyen fut tour à tour ministre de la Famille, du Travail et des Affaires sociales et aujourd'hui ministre de la Défense. Elle débute sa carrière en politique assez tard, à l'âge de 43 ans. Elle s'engage à la CDU d'abord au niveau local, puis au niveau régional.

Ce dimanche 27 février, Ursula von der Leyen a déclaré, durant un entretien pour Euronews, souhaiter que l'Ukraine rejoigne l'Union européenne. C'est la première fois que l'Union prend une telle décision concernant un pays en guerre. L’adhésion à l’Union européenne (UE), réclamée lundi par l’Ukraine, nécessite un accord unanime des 27 pays membres. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/