1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. INVITÉ RTL - Guerre en Ukraine : Éric Zemmour veut nommer Sarkozy et Védrine émissaires pour la paix
1 min de lecture

INVITÉ RTL - Guerre en Ukraine : Éric Zemmour veut nommer Sarkozy et Védrine émissaires pour la paix

Le candidat nationaliste suggère que l'ancien président et Hubert Védrine se rendent en Ukraine au nom de la France pour trouver une solution diplomatique au conflit.

Éric Zemmour invité de RTL le 28 février 2022
Éric Zemmour invité de RTL le 28 février 2022
Crédit : Kervin Portelli
INVITÉ RTL - Guerre en Ukraine : Zemmour veut nommer Sarkozy et Védrine émissaires pour la paix
00:02:29
Yves Calvi_
Yves Calvi

Alors que Vladimir Poutine a annoncé avoir mis les forces de dissuasion de l'armée russe en état d'alerte, Éric Zemmour veut tout faire pour éviter l'escalade. Invité du "Petit-déjeuner présidentiel de RTL" ce lundi 28 février, le candidat nationaliste propose que la France envoie deux émissaires "respectés par les deux protagonistes" en Ukraine afin de trouver une issue diplomatique au conflit. 

L'ancien polémiste a ainsi envoyé dimanche au président Macron un courrier dans lequel il suggère de désigner Nicolas Sarkozy, qui avait négocié l'arrêt des hostilités en Georgie en 2008 et l'ancien ministre des Affaires étrangères, Hubert Védrine. "J'ai vu d'ailleurs avec plaisir que quelques heures plus tard madame Pécresse soutenait cette initiative", a-t-il relevé.

Par ailleurs, le candidat Reconquête a souligné la responsabilité du ministre actuel des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian dans l'escalade nucléaire des dernières heures. Interrogé sur ce qu'il aurait fait s'il était au pouvoir en ce moment, Éric Zemmour a affirmé qu'il aurait "empêché (son) ministre des Affaires étrangères monsieur Le Drian de parler de l'OTAN comme d'une alliance nucléaire et de menacer ainsi la Russie. Ça aurait évité cette montée aux extrêmes nucléaires".

Une proposition qui n'est pas "sérieuse" selon Clément Beaune

Ce lundi 28 février, Clément Beaune a réagi au micro d'Europe 1 à la proposition d'Éric Zemmour. Le secrétaire d’État, chargé des Affaires européennes dénonce un "pro-poutinisme totalement assumé" de la part du candidat. Par ailleurs, Clément Beaune dénonce qu'il n'est pas "sérieux" d'avoir des "émissaires" pour agir "sur des sujets graves". . Le secrétaire d’État, chargé des Affaires européennes a aussi déclaré qu'il s'agissait d'un "écran de fumée pour cacher des errements encore récent à l'égard de la Russie et de Vladimir Poutine". 

L'entourage de Nicolas Sarkozy confie à RTL que l'ancien président ne commentera pas la proposition qui lui est faite.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire