2 min de lecture Grand débat

Grand débat : Macron s'exprimera jeudi prochain lors d'une conférence de presse

Le président de la République avait annulé son allocution initialement prévue lundi 15 avril, en raison de l'incendie de Notre-Dame de Paris.

Emmanuel Macron, le 9 avril 2019
Emmanuel Macron, le 9 avril 2019 Crédit : Ian LANGSDON / POOL / AFP
Thomas Pierre
Thomas Pierre et AFP

Emmanuel Macron avait dit qu’il s'exprimerait "en temps voulu". Le président de la République annoncera finalement ce jeudi 25 avril ses réponses au grand débat, à 18h lors d'une conférence de presse dans la salle des fêtes du Palais, a annoncé vendredi 19 avril l'Elysée. 

"Le président de la République s'exprimera à l'issue du Grand débat national et répondra à vos questions lors d'une conférence de presse", précise le communiqué de la présidence. Un propos présidentiel précédant l'exercice de questions-réponses avec les journalistes semble donc prévu par Élysée. 

Un face-à-face avec la presse qui se substitue aux deux rendez-vous médiatiques prévus lundi 15 et mercredi 17 avril pour lancer "l'acte II" du quinquennat. Des interventions dont l'enjeu était de mettre fin à la crise des "gilets jaunes" qui perturbe l'action du gouvernement depuis cinq mois.

Préciser ses réponses au Grand Débat

Des annonces perturbées au dernier moment par l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, mais qui ont fuité cette semaine dans les médias. Emmanuel Macron est donc contraint de revoir sa communication pour ses réponses au Grand Débat. Il devrait ainsi préciser certaines d'entre elles à l'occasion de cette conférence de presse. 

À lire aussi
Priscillia Ludosky, une des figures du mouvement des "gilets jaunes", devant le château de Chambord (Loir-et-Cher) le 23 février 2019. Gilets jaunes
"Gilets jaunes" : quatre figures du mouvement réclament une rencontre avec Macron

"Tout est susceptible d'être amélioré et approfondi", souligne l'entourage du président de la République. "Certaines annonces ne seront pas modifiées, comme celles sur la baisse des impôts, sur la réindexation des petites retraites ou sur la suppression de l'ENA. Pour le reste, rien n'interdit de les compléter ou d'en ajouter". 

Selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting, les principales mesures annoncées semblent pour l'instant répondre aux attentes des Français. 77% approuvent une baisse d'impôt pour les personnes payant les premières tranches de l'impôt sur le revenu, 74% la réindexation sur l'inflation des retraites inférieures à 2.000 euros et 74% la suspension des fermetures d'écoles et d'hôpitaux jusqu'à la fin du quinquennat. 

En revanche, la suppression de l'Ecole nationale d'administration (ENA), l'annonce la plus commentée, ne répond aux attentes que pour 37% des personnes interrogées.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Grand débat Politique Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants