1 min de lecture École

Grand débat : l'ENA est-elle vraiment une école élitiste ?

ÉCLAIRAGE - Emmanuel Macron avait l'intention d'annoncer la suppression de l'ENA, lors de son allocution reportée. Une demande formulée par certains "gilets jaunes".

L'École national de l'administration (l'ENA)
L'École national de l'administration (l'ENA) Crédit : PATRICK HERTZOG / AFP
Micro RTL générique
Marie Moley édité par Marie-Pierre Haddad

L'ENA est-elle de plus en plus élitiste, comme le dit Emmanuel Macron ? Le président de la République avait prévu d'annoncer la suppression de l'ENA, lors de son allocution reportée en raison de l'incendie à Notre-Dame de Paris. La prestigieuse école avait été créée pour donner leur chance à tous y compris aux fils d'ouvriers ou de paysans. Cet objectif s'est perdu au fil du temps ? 

C’est vrai, l’ENA n'a plus grand chose de représentatif. Aujourd'hui, 70% des lauréats sont issus d'une famille de cadre supérieur. Alors qu'il étaient à peine 1 sur 2 dans les années 50. 

Si vous êtes fils d'ouvrier aujourd'hui, c'est quasi mission impossible : 1 chance sur 43 de réussir le très sélectif concours externe. 1 chance sur 13, si vous êtes fils de cadre. Les profils des candidats, eux, sont toujours plus homogènes, issus des meilleurs lycées, des meilleures diplômes. 

Démocratiser les profils

À lire aussi
Un élève le jour de la rentrée scolaire, 3 septembre 2018 rentrée scolaire
Allocation de rentrée scolaire : qui est concerné ?

D'ailleurs, plusieurs énarques dénoncent eux-même une école qui perpétue l’entre-soi. Pourtant l’ENA a essayé de se réformer, de diversifier les recrutements. L’école a bien essayé de démocratiser les profils, consciente de l'image qu'elle renvoie. 

Comment ? En créant une prépa "égalité des chances", censée ouvrir l’école à la diversité sociale, censée seulement car en 10 ans, sur près de 200 candidats, seuls 8 sont parvenus à décrocher le Graal.

On est bien loin du projet originel de l’école de 1945 qui devait former, au lendemain de la guerre, les cadres l'État et éviter, surtout, d'en faire un club de privilégiés. Très loin aussi du récit de la Grande méritocratie républicaine. Mais si l'ENA a mauvaise presse, elle n'est pas une exception. Elle est plutôt le signe d'un système scolaire dans l'ensemble inégal.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
École Grand débat Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797456197
Grand débat : l'ENA est-elle vraiment une école élitiste ?
Grand débat : l'ENA est-elle vraiment une école élitiste ?
ÉCLAIRAGE - Emmanuel Macron avait l'intention d'annoncer la suppression de l'ENA, lors de son allocution reportée. Une demande formulée par certains "gilets jaunes".
https://www.rtl.fr/actu/politique/grand-debat-l-ena-est-elle-vraiment-une-ecole-elitiste-7797456197
2019-04-18 14:29:08
https://cdn-media.rtl.fr/cache/IR32F8RPcj9LKhXqO-gQ8g/330v220-2/online/image/2019/0418/7797457533_l-ecole-national-de-l-administration-l-ena.jpg