1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Glyphosate : "La sortie de tous les pesticides" reste prioritaire pour Matthieu Orphelin
1 min de lecture

Glyphosate : "La sortie de tous les pesticides" reste prioritaire pour Matthieu Orphelin

INVITÉ RTL - Le nouveau rapport dans lequel des parlementaires clament que la dangerosité réelle du glyphosate n'est pas avérée serait à relativiser, selon Matthieu Orphelin, député du Maine-et-Loire. Un débat qui selon lui ne fait qu'alimenter la controverse.

Le glyphosate est commercialisé par l'entreprise Bayer, sous la marque "Roundup"
Le glyphosate est commercialisé par l'entreprise Bayer, sous la marque "Roundup"
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Rapport sur le glyphosate : "la sortie de tous les pesticides" reste prioritaire pour Mathieu Orphelin
04:12
Yves Calvi_
Yves Calvi - édité par Joanna Wadel

C'est un rapport qui fait couler beaucoup d'encre. Celui de parlementaires de tous bords pour qui la cancérogénicité du glyphosate n'est pas prouvée. De quoi alimenter encore un peu plus la polémique autour de l'herbicide de Monsanto. 

Invité de RTL, Matthieu Orphelin (ex-LREM), député du Maine-et-Loire, livre son avis sur ce nouveau rapport et le discours de certains de ses confrères : "Je crois que le sénateur Pierre Médevielle s'est un peu emballé dans son interview hier", explique l'élu, qui juge les propos du sénateur "maladroits" et qualifie la vision de certains parlementaires de "présentation erronée" de l'état des lieux concernant le glyphosate. 

Pour lui, ces déclarations "fallacieuses", dans lesquelles Pierre Médevielle affirme que le glyphosate serait moins dangereux que la viande rouge, n'apportent "aucun argument nouveau" sur les risques sanitaires de l'herbicide et ne font que "remettre une pièce dans la machine à controverse", à défaut de se concentrer sur l'essentiel. 

Le député souhaite voir la sortie des pesticides au premier plan

Face aux conclusions d'organismes dont l'ANSES et l'INRA, selon lesquelles le glyphosate n'est pas cancérogène, le député oppose l'avis du Centre international de recherche sur le cancer, qui a classé le produit comme potentiellement cancérogène. 

À lire aussi

Un débat qui, pour Mathieu Orphelin, s'éloigne du principal sujet : accompagner les agriculteurs dans "la sortie de tous les pesticides" et les aider à opérer cette transition. Quant au contenu de la publication, qui paraîtra dans son ensemble jeudi 16 mai, le député se dit néanmoins "rassuré" par d'autres échos qui lui sont parvenus, concernant notamment l'évaluation des risques. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/