2 min de lecture Glyphosate

Les actualités de 18h - Rapport sur le glyphosate : José Bové met en cause les lobbies

José Bové assure que "les parlementaires ont repris le discours prémâché de Monsanto" dans leur rapport explosif remettant en cause la dangerosité du glyphosate. Le député européen souhaiterait "savoir si les parlementaires ont été approchés".

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les actualités de 18h : Rapport sur le glyphosate : José Bové met en cause les lobbies Crédit Image : PABLO AHARONIAN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Philippe Robuchon
Philippe Robuchon édité par Sarah Ugolini

C'est un rapport explosif sur le glyphosate. Alors que la France préconise d'interdire le pesticide dans les années qui viennent, un texte signé par une trentaine de parlementaires assure que "le glyphosate est moins cancérogène que la charcuterie ou la viande rouge." Ce sont nos confrères de La Dépêche du Midi qui ont révélé l'information ce dimanche 12 mai au matin. Une trentaine de parlementaires, députés et sénateurs, s'apprêtent à déposer ce jeudi un rapport dont on n'a pas fini de parler.

Le texte assure qu'aucune étude scientifique ne prouve que le glyphosate est cancérogène. Il serait même moins dangereux "que la charcuterie ou la viande rouge". "Ça m'a pas vraiment surpris, surtout quand j'ai lu dans le journal La Dépêche ce matin l'argument avancé. Je me suis tiens c'est bizarre cet argument je l'ai déjà entendu dans la bouche de Monsanto", a réagi au micro d'RTL José Bové. "Les parlementaires ont repris le discours prémâché de Monsanto et la façon dont ils analysent les études scientifiques", explique le député européen.

Une fois de plus on a un enfumage XXL signé Monsanto

José Bové
Partager la citation

Pour José Bové, "ils oublient que le glyphosate ne s'analyse pas seul, mais avec ses adjuvants" et "c'est ce cocktail qui en fait sa dangerosité". Le député européen estime que les parlementaires empilent les informations qu'ils souhaitent. Il juge que c'est très clairement la logique des lobbies qui est à l'oeuvre. "Il serait intéressant d'aller plus loin pour savoir si les parlementaires ont été approchés", interroge le député européen. "Une fois de plus on a un enfumage XXL signé Monsanto", conclut-il.

À écouter également dans ce journal :

Militaire tués au Burkina Faso - C'est donc mardi 14 mai au matin, à 11 heures, aux Invalides, qu'un hommage national sera rendu à Alain Bartoncello et Cédric de Pierrepont, les deux militaires tués jeudi lors de la libération de quatre otages, dont deux Français, au Burkina Faso. Leurs dépouilles sont attendues dans la soirée sur le sol français.

À lire aussi
Le glyphosate est utilisé lors des épandages sur les cultures Glyphosate
Glyphosate : va-t-on vraiment vers la fin ?

Social - Tous les moyens sont bons pour tenter de calmer la colère des personnels hospitaliers. À Saint-Étienne, des infirmières, lassées que personne n'écoute leurs doléances ont eu une idée pour le moins originale. Elles ont tourné un clip vidéo afin d'attirer l'attention sur le manque de médecins au CHU.

Insolite - Le 20 avril dernier, une octogénaire, habitant un petit village près de Modane, a reçu une carte postale postée, tenez-vous bien en 1969. Il y a donc 50 ans ! Cette carte lui avait été envoyée par sa fille alors qu'elle était en colonie de vacances dans la Nièvre.

Football - Le club de Gingamp jouera en Ligue 2 la saison prochaine. Les Guingampais, qui étaient parmi l'élite depuis 6 ans, n'ont pu faire que match nul 1-1 ce dimanche après-midi chez leurs voisins rennais.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Glyphosate Parlement Pesticides
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants