2 min de lecture Gilets jaunes

"Gilets jaunes" : Édouard Philippe annonce des "moyens exceptionnels" samedi

En plus des 65.000 forces de l'ordre déjà déployées sur le terrain, le Premier ministre a annoncé des "moyens exceptionnels" pour l'acte IV des "gilets jaunes" à travers la France samedi 8 décembre.

Une compagnie de CRS (illustration)
Une compagnie de CRS (illustration)
103029000663527498057
Eléanor Douet
et AFP

Des "moyens exceptionnels" vont être déployés samedi 8 décembre par le gouvernement, en plus des 65.000 policiers et membres des forces de l'ordre mobilisés en France pour la quatrième grande journée de manifestations des "gilets jaunes", a annoncé le premier ministre Édouard Philippe devant le Sénat ce jeudi.

Le chef du gouvernement a renouvelé l'appel aux "gilets jaunes" à ne pas se rendre à Paris pour manifester, non pas pour "leur interdire de s'exprimer", mais pour "éviter qu'ils soient pris au piège que leur tendent les casseurs", alors que l'exécutif affiche ses inquiétudes sur le risque de très grandes violences pour cet "acte IV".

"Pour y faire face, le gouvernement va mobiliser des moyens exceptionnels qui s'ajouteront aux 65.000 forces de sécurité qui seront déployées dans toute la France", a déclaré le Premier ministre devant les sénateurs, sans détailler ces moyens.

À lire aussi
Des "gilets jaunes" devant l'Arc de Triomphe Gilets jaunes
Arc de Triomphe : sa réouverture mercredi est "une réponse au vandalisme"

"Nous continuerons à faire preuve de la plus grande fermeté. Nous nous battrons contre la haine et contre la violence", a-t-il affirmé. Le Premier ministre a également "salué tous ceux qui ont lancé ou relayé" des appels au calme, appelant à ce que "la République ait le dernier mot".

Une "très grande violence" redoutée

À deux jours de "l'acte IV" de la mobilisation des "gilets jaunes", le ministère de l'Intérieur met la dernière main à la stratégie du maintien de l'ordre qui sera mis en place pour ce samedi sous très haute tension.

La violence qui est montée crescendo chaque week-end depuis le début de la mobilisation des "gilets jaunes", à Paris mais aussi ailleurs en France, comme l'illustre l'incendie de la préfecture du Puy-en-Velay, n'invite guère à l'optimisme. L'Élysée a dit redouter une "très grande violence".

Selon plusieurs sources sécuritaires, la quasi-totalité des unités de CRS et d'escadrons de gendarmerie devrait être mobilisée pour assurer le maintien de l'ordre dans le pays, samedi.

Réclamées par les syndicats policiers, d'autres solutions sont sur la table comme le recours à des véhicules blindés de la gendarmerie ou la présence de militaires pour renforcer la garde statique des institutions. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gilets jaunes Manifestations Sécurité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795832860
"Gilets jaunes" : Édouard Philippe annonce des "moyens exceptionnels" samedi
"Gilets jaunes" : Édouard Philippe annonce des "moyens exceptionnels" samedi
En plus des 65.000 forces de l'ordre déjà déployées sur le terrain, le Premier ministre a annoncé des "moyens exceptionnels" pour l'acte IV des "gilets jaunes" à travers la France samedi 8 décembre.
https://www.rtl.fr/actu/politique/gilets-jaunes-edouard-philippe-annonce-des-moyens-exceptionnels-samedi-7795832860
2018-12-06 17:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/m-ViUhZM6y_6-8Jzkk_D-g/330v220-2/online/image/2018/1101/7795407172_une-compagnie-de-crs-illustration.jpg